Fermer
menu

Zapping : ces employés qui ont l’entreprise dans la peau

Tatouage2Pas de licorne ou d’ancre de marine pour ces 40 salariés de la société d’immobilier new-yorkaise Rapid Realty, mais le logo de leur entreprise tatoué sur le corps. Du corporatisme extrême ? Non, c’est plutôt la promesse d’une augmentation salariale qui les a motivés à se transformer en support publicitaire, à vie… Fort heureusement, Anthony Lolli n’a pas spécifié à ses employés ni la taille, ni l’emplacement du logo. Autres actus de l’emploi cette semaine : une chômeuse vend ses diplômes sur le site leboncoin.fr, le parcours de Constance, recrutée en moins d’une heure via Twitter et la marque de voiture Hyundai qui propose une assurance chômage à ses clients…

300 dollars le tatouage de son entreprise

Quand leur employeur leur a proposé une augmentation de 15% pour réaliser le tatouage du logo de leur entreprise, certains ont misé sur la sobriété, derrière l’oreille, d’autres ont choisi de l’exhiber sur l’avant-bras. « Ma femme était un peu inquiète au début, mais je lui ai dit que c’était le meilleur moyen de montrer (mon) engagement », explique un salarié qui porte fièrement le logo de sa société sur son bras. « Pourquoi jeter l’argent par les fenêtres alors que je peux passer de 25.000 à 40.000 dollars pour la même quantité de travail ? » témoigne une autre collègue à la chaîne de télévision CBS. Cette preuve d’attachement à l’entreprise a aussi fait le bonheur du salon de tatouage Ink Stop Tatto, qui a facturé certaines de ces prestations jusqu’à 300 dollars, entièrement prises en charge par Rapid Realty. Coup de pub réussi également pour Anthony Lolli qui a déclaré envisager lui aussi de se faire tatouer…

6 secondes pour séduire

L’agence de publicité DDB Bruxelles recrute ses créatifs. Pour convaincre, ces derniers doivent répondre au jeu-concours avec Vine, un outil développé par Twitter qui permet de joindre une vidéo de 6 secondes à ses tweets. Autant dire qu’il faut aller à l’essentiel. Un exercice délicat remporté haut-la-main par Dawn Stiff dont nous avions déjà parlé en février dernier. Cette jeune journaliste a en effet été embauchée par The Economist Group où elle occupe désormais la place de Chef de projet. Dans sa vidéo elle déclarait simplement : « Journaliste, stratège, manager, Jedi de la deadline et machine à idées ». Le tout en humour grâce à certains accessoires.

Un stage en une heure

Twitter révolutionnera-t-il le recrutement ? En tout cas, c’est par ce biais que Constance a obtenu un stage à l’agence Teamone en moins d’une heure. Son tweet « Recherche stage 3 mois minimum dans le marketing et/ou communication dans le sport sur Toulouse – Stage conventionné – RT SVP » a fini par atterrir dans la timeline (fil d’actualité) par Philippe Spanghero, directeur de l’agence qui l’a invité à envoyer une demande plus officielle par mail. Le tout en moins d’une heure. Constance démarre son stage début juin.

Un crédit auto qui couvre la perte d’emploi

Le constructeur coréen Hyundai a décidé de rembourser en partie ses clients qui perdraient leur emploi. Dès le 1er mai, ses clients qui se feraient licencier pourront percevoir une indemnité mensuelle pendant un an. « Compte-tenu de la morosité de l’économie, il y a un certain nombre de clients qui restent de l’attentisme », explique Patrick Gourvennec, président de Hyundai Motor France, au micro d’Europe 1. Le constructeur propose même des séances de coaching pour retrouver plus facilement un emploi ! « Que le client ait besoin d’aide pour son CV, de conseils pour préparer un entretien ou d’autre chose, on est vraiment dans du sur-mesure » détaille Patrick Gourvennec.

Diplômes à vendre

25132Malgré ses nombreux diplômes, Sabi, 46 ans, résidant à Quimper, n’arrive pas à décrocher un emploi. Elle a donc décidé de vendre sa maîtrise en psychologie clinique (mention assez bien), son diplôme universitaire sur les troubles envahissant du développement, son brevet de technicienne supérieure de secrétaire de direction bilingue anglais ainsi que son first certificate of english sur le site Leboncoin. Samia les vend donc, puisque ces diplômes « ne me servent à rien, et surtout ne me permettent pas de trouver un emploi », explique-t-elle dans l’annonce… Elle garde tout de même son Bac !

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.