Fermer
menu

Vous êtes fatigué ? Ne demandez pas conseil à vos collègues

Jeunes parents, accros aux écrans, salariés hyperconnectés, étudiants surmenés… Le manque de sommeil est un des fléaux du XIXème siècle qui touche l’ensemble de la société, toutes catégories sociales confondues. Ses possibles conséquences sont nombreuses : dépression, prise de poids, hypertension artérielle, et toute une flopée d’autres symptômes aux risques variés. Rien de nouveau, me direz-vous. Mais dans le cadre du travail, la fatigue excessive a un impact tout particulier sur notre capacité à demander conseil et à prendre des décisions.

Le site Big think a consacré tout un article sur le sujet, reprenant notamment les résultats d’une enquête publiée sur le site scientifique Nature. Les auteurs de l’étude, des psychologues européens, ont voulu connaitre précisément la manière dont on prend une (mauvaise) décision alors que l’on sait pertinemment que notre état de fatigue affecte notre discernement. Pire encore, tout en sachant que le manque de sommeil brouille nos capacités intellectuelles, il faudrait également se garder de demander conseil aux collègues : être en proie à la fatigue nous empêcherait de faire le distinguo entre un bon et un mauvais conseil.

En état de fatigue, impossible d’évaluer la qualité des conseils

Pour arriver à cette conclusion, les psychologues à l’origine de l’étude ont mené une expérience auprès de deux groupes : un groupe autorisé à dormir une nuit complète, et un autre contraint de passer une nuit blanche. Après 24 heures, les participants ont été soumis à un test visant estimer la distance entre deux capitales européennes données. Pour les aider dans leur évaluation, chacun recevait l’avis de deux conseillers, l’un jugé « hautement compétent » et l’autre « moyennement compétent ».

Résultats : non seulement les participants en état d’épuisement ont fourni des réponses plus approximatives et que les participants reposés, mais ils n’ont pas su s’appuyer sur l’opinion des experts compétents, jugeant l’ensemble des conseils reçus de même valeur, alors même qu’ils connaissaient le niveau de qualification et de connaissance des spécialistes.

Manque de confiance en soi et mauvais jugements

En d’autres termes, si vous souffrez d’un manque de sommeil chronique et que l’on vous donne un conseil peu fiable alors que vous savez qu’il n’est pas raisonnable de l’écouter, il y a de fortes chances que vous le preniez pour argent comptant. Inversement, si quelqu’un vous donne un conseil avisé, vous risquez de passer à côté. Les chercheurs mettent ça sur le compte d’une diminution des capacités cognitives, mais aussi sur un manque de confiance en soi, conséquence directe de la fatigue.

S’il semble évident que le manque de sommeil peut faire des dégâts dans un cadre professionnel, il faut tout de même préciser que l’étude a été effectuée sur un échantillon trop faible et insuffisamment représentatif de la population. Mais, selon Big think, il n’en reste pas moins que « la privation de sommeil a atteint des niveaux épidémiques », et que si cette étude est correcte et peut être étayée par des expériences plus poussées, il est grand temps de se pencher sur ce problème, qualifié de « nouveau tabagisme » par les scientifiques. Sieste, flexibilité et autonomie dans les horaires, déconnexion… Les pistes de réflexion et d’actions sont nombreuses.

(istockphoto.com/fizkes)

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Anthony Roca
    21 août 2018 - 15h35

    Il faut prendre en compte que le manque de sommeil augmente les risques d’accident du travail et donc augmente la cotisation AT de l’entreprise.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.