Fermer
menu

Votre entreprise va-t-elle survivre à la crise ?

Depuis la crise de 2008-2009, l’incertitude plane sur la santé de nombreuses entreprises. Et beaucoup de salariés s’inquiètent, à juste titre, pour leur emploi. Mais comment savoir si votre employeur est en difficulté ou si l’entreprise qui vous emploie risque de fermer ? Agnès Muir-Poulle, chercheuse à Grenoble Ecole de Management, a élaboré un modèle pour savoir si votre entreprise a des chances de résister.

Seule l’entreprise agile va s’en sortir

Dans son « Petit traité d’impertinence constructive », paru aux Presses universitaires de Grenoble, elle a identifié neuf pratiques de management dites « nutritives » qui montrent que l’entreprise sait se réinventer, se remettre en question et écouter les remontées d’informations de ses managers. Ce modèle « d’entreprise agile » est celui qui est le plus à même de s’en sortir. Le blog Chercheur d’actus a résumé cette grille de lecture dans un diagramme décisionnel réalisé par Claire Fauvain. Il suffit de répondre par oui ou par non aux différentes questions et se laisser guider dans l’infographie pour savoir si vous êtes dans une entreprise à risque. Ces risques sont multiples : endogamie, tête dans le guidon, stupidité, individualisme ou vase clos peuvent conduire l’entreprise à la ruine. A l’inverse, l’entreprise nutritive a moins de chances d’aller droit dans le mur. Vous voilà prévenus !

Entrecrise

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.