Fermer
menu

Ces villes qui tendent les bras aux digital nomads

Belfast, Lisbonne, Barcelone, voilà le tiercé gagnant des villes jugées les plus accueillantes pour les travailleurs nomades. Un écosystème tech dynamique, un cadre de vie agréable et un niveau de vie abordable, ces destinations européennes ont tout bon. Vous rêvez d’évasion plus lointaine pour votre bureau mobile ? Les villes australiennes tirent elles aussi leur épingle du jeu !

Les villes accueillantes pour les digital nomads

Le top 10 des villes où il fait bon être un nomade numérique

Le nomade digital fait des envieux : on l’imagine trouver l’inspiration installé en tailleur sous les palmiers d’une plage de Copa Cabana ou en haut du Kilimandjaro. Pourtant, même épris de grands espaces et de paysages de rêves, ce travailleur bien dans son époque a, avant tout, besoin d’une bonne connexion au réseau pour travailler. Sans surprise, c’est souvent en ville qu’il va trouver les conditions qui favoriseront son épanouissement professionnel et la satisfaction de ces clients.

C’est ce qui a poussé Spotahome à classer 56 villes à travers le monde selon qu’elles réunissent ou non de quoi rendre heureux n’importe quel travailleur nomade. Une communauté qui réunirait environ 80 000 personnes dans le monde sous la devise « travailler n’importe où, n’importe quand ».

les villes les plus accueillantes pour les digital nomades

Sur la première marche du podium, Belfast. Ce qui distingue la capitale nord-irlandaise ? Un prix de l’immobilier raisonnable, des espaces de co-working de qualité et un débit internet parmi les plus rapides du monde. L’écosystème local est particulièrement favorable aux profils digitaux, de nombreuses sociétés de la Tech s’étant implanté dans la ville ces dernières années. Et Belfast réussit l’exploit d’être en tête du classement alors qu’elle finit bonne dernière pour le critère d’ensoleillement !

Même si la connexion internet y est de moins bonne qualité et les cafés avec wifi gratuit moins nombreux, il fait également bon travailler à Lisbonne et Barcelone. La capitale portugaise qui accueille le Web Summit chaque fin d’année ne pouvait décemment pas être absente de ce top 10 !

Et la France ? 2 villes de l’Hexagone font partie de ce classement, Lyon à la 14e position et Paris à la 48e. Lyon tire son épingle du jeu notamment grâce à la vitesse de son haut débit.

Du haut débit, du soleil et de la bière

Au-delà de la vitesse moyenne du haut débit, d’autres critères ont retenu l’attention de Spotahome pour son étude. Certains font partie des indispensables du kit du nomade digital heureux : qualité des espaces de coworking, cafés avec wifi gratuits, coût moyen de la location d’une chambre… D’autres témoignent d’un état d’esprit et d’un tissu économique en bonne santé, avec la présence de startups, d’accélérateurs de startups et l’accueil fait aux migrants. Les heures d’ensoleillement annuel ont aussi été passées à la loupe. Ne manquent que quelques espaces verts pour un footing ou un pique-nique improvisé et le portrait robot de la ville la plus accueillante est au complet. Enfin presque : ce n’est pas le café qui a été choisi comme boisson emblématique du nomade numérique par Spotahome mais… la bière ! Et c’est à Prague que son prix est le plus attractif.

(istockphoto.com/MStudioImages)

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.