Fermer
menu
  • Collègues

Partir en vacances avec ses collègues : pire que le bagne ou mieux que le spring break ?

Elles arrivent. C’est LE sujet de toutes les conversations au bureau : les vacances. Si vous vous êtes posé la question de partir avec vos collègues, l’heure est venue de découvrir notre avis sur le sujet.
Les vacances entre collègues, bonne ou mauvaise idée ?

On est pas bien là, sur nos bouées entre collègues ? (GettyImages/helivideo)

L’époque nous dit que la frontière entre notre vie pro et notre vie perso devient poreuse, on réserve nos billets d’avion pendant les heures de bureau et on répond à nos mails pendant le petit-déjeuner en famille. De là à partir en vacances avec vos collègues, il n’y a qu’un pas, mais faut-il le franchir ?

Les vacances avec les collègues, c’est sympa

Vos collègues sont brillants, drôles, cultivés, polis, serviables, d’humeur égale et agréables à regarder, vous n’avez aucune raison de vous priver de leur charmante compagnie pendant vos congés ! Dans un autre contexte que celui du bureau ou du bar fétiche de l’équipe, vous pourrez même leur découvrir de nouvelles qualités, des talents en cuisine ou un don pour l’animation des jeux à l’apéro.

D’autant qu’en partant avec vos collègues, la rentrée aura comme un goût de vacances et vous aurez des sujets de conversation au moins jusqu’à la Toussaint : “J’aimerais tant retourner dans ce petit bistrot découvert en Toscane”, “quand même, c’est faux ce qu’on dit sur la météo dans le Finistère nord” ou “j’ai encore la marque du maillot, pas toi ?”

Vous vous y voyez déjà ? C’est normal.

À lire également :
Ce sont les Français qui ont le moins le choix

Au bord de la piscine avec mon voisin de bureau ? Jamais de la vie

En partant en vacances avec vos collègues, vous êtes sûr et certain de ne pas faire cette coupure indispensable à votre santé mentale. Les congés entre voisins de bureau, c’est une bonne idée seulement si vous voulez vivre la rentrée blasé comme à la mi-janvier. Non seulement vous allez forcément parler de travail entre deux verres de rosé mais en plus vous allez partager un peu de votre intimité avec vos collègues, ce qui est une très très mauvaise idée.On le sait tous, les collègues sont des langues de vipère, chacun à son niveau mais tous un peu tenté par les commérages.

Vos vacances viendront alimenter les bruits de couloir de septembre : la fois où vous avez donné un bonbon à votre fille alors qu’elle venait juste de se brosser les dents, la façon dont vous parlez à votre femme, la mauvaise littérature choisie par votre mari… la bienveillance en entreprise est un immense canular, chacun guette le faux-pas de l’autre et avec les vacances entre collègues, vous tendez le dos pour vous faire battre.

À lire également :
Pour vivre mieux, prenez des vacances

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.