Fermer
menu
  • Ressources Humaines

Au fait, à quoi servent encore les RH ?

Guère utiles à l'amélioration du bien-être en entreprise, pas forcément très doués pour le recrutement, ni toujours très justes au moment de faire les paies, les RH ne seraient pas non plus les interlocuteurs privilégiés des salariés. Mais alors, à quoi servent-ils ?

Les RH ont encore bien du mal à démontrer leur utilité en entreprise. (Getty images/ pixelfit)

L’étude n’est pas récente mais le constat demeure : les RH manquent de popularité auprès des salariés. En 2015, ADP publiait un bilan à charge pour cette fonction. A la question « Qu’est-ce que le DRH fait de bien ? », seules 8 % des personnes interrogées ont répondu la communication, 6 % l’écoute et 5 % le recrutement. Et ils étaient seulement 15 % à avoir totalement confiance en la justesse de leur paie et 66 % estiment que le RH contribue peu ou moyennement à l’amélioration de la qualité de vie au travail. 

Dur, alors que les ressources humaines doivent être le service le plus transverse de l’entreprise. En plus d’assurer l’identification des talents et de les recruter, les intégrer, les former et leur permettre de se développer mais aussi de gérer la gestion administrative et accompagner les transformations de l’entreprise. En clair, si ce service n’est pas moteur et que la confiance avec les salariés n’est pas au rendez-vous, la fonction RH sera discréditée. Et que dire des chief happiness officer, ce dérivé des RH, chargés d’ambiancer les couloirs de l’entreprise ?

À lire également :
6 conseils pour bien mener un entretien d’embauche

Pourquoi les RH sont-ils si mal aimés ?

Les ressources humaines ont probablement trop de rôles à jouer dans l’entreprise. En fonction de la taille de l’entreprise et de son organisation, ce service doit recruter des salariés dont il ne connait pas exactement le métier et, en amont, attirer les talents et donc incarner la marque employeur de l’entreprise. Même si les RH ne disposent pas de moyens, on attend d’eux d’assurer les évolutions de carrière, d’être une oreille pour les salariés geignards et qu’ils valident les ruptures conventionnelles pour les plus blasés. Et on leur tombe dessus quand il y a une erreur sur la fiche de paie ou sur les jours de congés restants.

Un poste en mouvement

En réalité, ces missions sont de moins en moins centrales dans les métiers des RH, ce que les salariés ont peut-être du mal à imaginer. Avec les nouvelles technologies, les systèmes d’information de gestion des ressources humaines (SIRH) et autres logiciels en mode SaaS font quasiment la partie recrutement. Même si l’humain reste important dans ce process bien particulier. Il n’empêche que les RH sont de plus en plus assistés dans cette tâche rébarbative ce qui leur permet de se concentrer sur des missions plus stratégiques au sein de l’entreprise. Les RH ont en effet un rôle à jouer dans l’amélioration des performances de l’entreprise et leurs missions évoluent vers du conseil pour la direction générale de l’entreprise. Les RH sont aussi attendus pour répondre aux problématiques managériales et trouver des outils et méthodes pour apprendre à manager les jeunes talents par exemple.

Charge aux RH de réussir à démontrer leur utilité…

À lire également :
Découvrez notre rubrique Carrière & RH

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une