Fermer
menu

Un robot pour contrôler les heures sup’

C’est une dépêche de l’AFP qui l’annonce, une société japonaise vient de recruter un robot pour traquer les salariés qui font trop d’heures supplémentaires… Ce robot de surveillance, loué 2300 euros par semaine par la société Alsok, est chargé de patrouiller la nuit dans les bureaux. Les employés pris en flagrant délit d’heures sup’ doivent alors présenter leur badge au vigile cybernétique. L’objectif est de mieux contrôler le nombre et le coût des heures supplémentaires effectuées par les employés.
Démonstration en vidéo du robot de surveillance qui détecte aussi les dangereux terroristes (eux aussi font beaucoup trop d’heures sup’)

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Véronique
    6 juillet 2008 - 18h43

    Oups! Tomber sur lui la nuit dans les bureaux…

  2. Véronique
    6 juillet 2008 - 18h44

    …ce qui veut dire que les japonais font des heures sup. la nuit dans les bureaux 😉

  3. marshka
    8 juillet 2008 - 14h53

    ^^ qu’il vienne en France prendre un peu de repos, le robot ^

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.