Fermer
menu

Kikré : un jeu pour se former à la création d’entreprise

Kikre jeux entrepreneursretailleDes questions, un plateau, un dé et des billets en euros. A priori, cela ressemble à un jeu de société classique. Mais à y regarder de plus près, Kikré est bien différent. Il suffit d’essayer de répondre à ses questions pour le comprendre. « J’ai souscrit à une assurance pour perte d’exploitation. Puis-je être indemnisé avant le démarrage effectif de l’activité en cas de dommage ? » Plutôt coton ! Car Kikré est un mix entre le Monopoly et le Trivial Pursuit selon ses conceptrices. Et il ne cible pas des joueurs de 7 à 77 ans mais des formateurs en entrepreneuriat. Son but : les aider à initier de manière ludique les aspirants à la création d’entreprise.

Comme dans la vraie vie
Ces derniers se voient confiés une fiche personnage collant à leurs envies personnelles. Par exemple, Laila, 26 ans est une jeune rennaise passionnée par les animaux. Elle souhaite créer une entreprise saisonnière de gardiennage d’animaux. A-t-elle les épaules assez solides pour réussir ? Un personnage parmi d’autres que les porteurs de projets devront soutenir. Toutefois, ils seront mis à rude épreuve. Sur le plateau, plus de 440 questions avec trois niveaux de difficulté, portant sur les thématiques : « Créateurs-créatrices », « Marché », « Budget » et « Environnement », leur seront soumis. « Les joueurs développent ainsi leurs connaissances et sont également confrontés au nerf de la guerre : l’argent », explique Catherine Derousseaux, l’une des deux conceptrices de Kikré et coach en création d’entreprise. En effet, plus ils répondent juste, plus ils ont d’argent et plus leur projet est viable.

Comme dans le grand jeu de la vie, les joueurs font aussi face à des imprévus. En fonction de leurs caractéristiques, ils perdent plus ou moins de points et/ou d’argent. Par exemple, un lecteur assidu de la presse économique saura plus facilement réagir à certains évènements.

Un support ludique et pédagogique
A l’inverse d’un jeu traditionnel, celui-ci ne s’arrête jamais. Pas de gagnant ou de perdant. C’est essentiellement un support d’apprentissage. « Les formateurs peuvent l’utiliser en groupe de manière ludique et créative en l’axant essentiellement autour du jeu ou de façon plus pédagogique en mettant les participants en situation, en leur posant des questions et surtout en leur apportant des réponses », poursuit Catherine Derousseaux.

Kikré est le premier support de ce type. Et visiblement, c’est déjà une réussite : vendu 450 euros pièce les deux conceptrices les écoulent comme des petits pains. Même la Belgique en a commandé. « Ils devront toutefois adapter certaines questions à la législation », rappelle Catherine Derousseaux.

« Kikré, à la découverte de la création d’entreprise », par les éditions Kiose, 450 euros. Commandez en ligne sur le site internet Jeukikré

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.