Fermer
menu

Un annuaire pour les emplois verts

Le portail des Réseaux Tee vient de mettre à jour son annuaire 2009. Le guide « Surfé pour vous » recense près de 800 sites d’emploi, de stages, d’informations sur les métiers et les formations de l’environnement et du développement durable. Un outil bienvenu pour ceux qui souhaitent travailler dans ce secteur.

Selon l’Observatoire Français de Conjoncture Economique, 500.000 emplois nouveaux pourraient être créés dans les secteurs de l’énergie renouvelable et du développement durable à l’horizon 2020. Des perspectives plutôt alléchantes…

Un guide de 150 pages

Pour ceux qui rêvent d’un job en adéquation avec la préservation de la planète, et surtout leurs principes, les Réseaux Territoires Environnement Emploi (TEE) proposent une liste de liens de 150 pages, à consulter (voir annexes) ou à télécharger gratuitement sur le site. A l’intérieur, toutes les pistes pour chercher un emploi « vert », une formation, des ouvrages, et échanger des conseils sur les forums et ce dans tous les secteurs : agriculture, éco-marketing, tourisme, ingénierie, urbanisme, recherche, fonction publique, etc.

Un guide qui tombe à pic vu la multitude d’informations qui circulent chaque jour sur le développement durable et les perspectives d’embauche qu’offrirait la filière. Selon Claude Bassin-Carlier, Directeur de l’Agence régionale de l’énergie et de l’environnement en Ile-de-France (interviewé sur Envirojob), « depuis 20 ans, de faux espoirs ont souvent été créés. Chacun y est allé de sa petite musique, surtout les hommes politiques, pour promettre la création de millions d’emplois dans l’environnement. » Rassurons-nous, la réalité n’est pas si sombre. Comme il rappelle, « les chiffres de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) sont assez optimistes. Il y a un potentiel. » Mais pour cela, les collectivités et centres de formation devront mettre les bouchées doubles.

Un observatoire fin 2009
Côté initiatives, un Observatoire Emploi-Energie est en cours de création. Il devrait être opérationnel d’ici la fin 2009. Un projet qui permettra à long terme de recenser les véritables opportunités d’emplois du secteur, et de connaitre plus précisément les types de postes ou les niveaux de qualification requis… En attendant fin 2009, le développement durable génère déjà des emplois (à lire sur Metro) : grandes entreprises, organismes publics, associations et cabinets recrutent sur des postes souvent spécialement créés pour permettre à l’entreprise de s’adapter aux enjeux environnementaux. Des postes qui demandent souvent de hautes qualifications, mais c’est un début…

A noter : le Forum des Emplois Verts de Chaville (92) qui se tiendra lundi 30 mars 2009, dans le cadre de la Semaine du Développement Durable du 1er au 7 avril prochain. A lire également : Les emplois verts, alternative durable à la crise

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. BJC
    26 mars 2009 - 22h32

    « à l’horizon 2020 » ???? pourquoi si loin ???
    donc 500 000 emplois dans l’environnement et autant dans les services à la personne… et hop ! 1 million d’emplois… pour 2020 ? les personnes seront p’tet plus là ;-(
    Merci Priscilla (Fmr) , même si je ne laisse pas un commentaire à chaque fois (le Modé me prend toute mon encre !) j’apprécie toujours tes (vos) billets !

  2. Priscilla
    27 mars 2009 - 9h43

    De rien ! Evidemment « 500.000 emplois nouveaux pourraient être créés » et comme il est précisé plus bas dans le billet, ce sont des promesses, car entre les chiffres annoncées en haut-lieu et l’OIT qui se dit « optimiste », il n’y a … qu’un fossé. Surtout quand on sait que tous ces jobs demandent le plus souvent des formations qui n’existent même pas encore. Plutôt ironique non ?!

  3. Modérateur
    27 mars 2009 - 15h24

    Comment çà je prends toute l’encre ? 😀 Désolé…

  4. Véronique
    27 mars 2009 - 17h20

    Merci pour l’info. pour avoir étudié un peu la question (et notamment côté énergies renouvelables), il y a un réel potentiel, certains chiffres sont plutôt à 300.000; les formations sont en train de se mettre en place. En Bretagne – et à Brest 🙂 – il existe déjà des formations côté énergies marines renouvelables, ou gestion intégrée du littoral pour ne citer qu’elles.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.