Fermer
menu
Théma Qualité de vie au travail : Découvrez les initiatives de nos partenaires

[Tuto] Faire sa valise pour partir en séminaire

Quand le séminaire revient dans les conversations autour de la machine à café, la destination devient rapidement l’objet de toutes les spéculations. Pour les plus chanceux, il faut trancher entre le soleil et la neige, se demander si un passeport sera nécessaire… Puis, quand le voile se lève enfin sur cet épais mystère, commencer à penser à la valise.

Et on ne fait pas sa valise pour un séminaire comme on la ferait pour des vacances, même si vous partez pour les plages d’Acapulco, de Copacabana ou de Dunkerque.

préparer sa valise pour un séminaire

Faites une liste

Vous avez l’habitude de jeter votre brosse à dents et une paire de chaussettes dans un tote bag quand vous partez pour 3 semaines de trek au Tibet ? Vous allez devoir donner un peu plus de votre personne pour vos bagages de séminaire. Et pas uniquement pour une question d’hygiène : si vous oubliez quelque chose d’important, un médicament ou votre kit de beer pong, vous serez peut-être le caillou dans les rouages d’une mécanique bien huilée. Les personnes qui ont passé du temps à trouver un hôtel digne de ce nom, réserver un bus ou caler un emploi du temps pour 200 personnes pourraient vous en vouloir. Pour toujours.

via GIPHY

Pensez aux fameux 100 ml du bagage cabine

Si vous ne prenez pas l’avion tous les trois mois, vous pourriez faire partie de ces veinards obligés de jeter un shampoing « spécial séminaire » à 30 euros la bouteille ou une crème pour le corps « parce que l’avion ça déshydrate ». Donc : pas de contenants de plus de 100 ml. Et les produits dans un sac transparent facile à sortir, facile à ranger. 100 ml, ce n’est pas si contraignant, vous verrez.

Evitez aussi les couteaux. Et les paires de ciseaux trop grandes. En-dessous d’une longueur de lame de 6 cm, ça passe.

via GIPHY

Restez sobre

On parle de tenue vestimentaire, pas du contenu de votre verre. Le séminaire n’est pas franchement le moment idéal pour sortir votre combinaison noire en latex ou votre maillot de bain façon Borat. Vous êtes avec vos collègues, votre N+1, votre N+2, votre N+28… gardez donc vos tenues fétiches pour un autre week-end ou un cadre plus intime.

via GIPHY

De la même manière, si vous partagez votre chambre avec la DRH, évitez la nuisette super sexy ou bien la tenue de nuit préférée de Marylin Monroe.

Gardez de la place

Les membres de votre famille vous détestent déjà de les quitter pour quelques jours, vos amis vous disent en serrant les dents que vous avez “beaucoup de chance de travailler dans cette boîte”, vous n’allez quand même pas revenir les mains vides ? A moins que vous ne partiez pour une opération commando dans les bois ou une retraite zen loin de la civilisation, gardez un peu de place pour leur ramener des conserves de sardines ou une marmotte en peluche. Ca fait toujours plaisir.

via GIPHY

(istockphoto.com/EM_prize)

À lire également :
Rituels de la vie de bureau : le séminaire

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.