Fermer
menu
  • Productivité

[Tuto]Préparer 5 lunch-boxes pour déjeuner au bureau toute la semaine

Économique, gratifiante et savoureuse, la lunch-box maison a tout pour plaire. Mode d'emploi !
Préparer ses lunch boxes pour le bureau

Manger du fait maison au bureau, ce n'est pas si compliqué.

Vos bonnes résolutions de septembre dernier sont largement tombées aux oubliettes, celles de janvier ont vaillamment tenu deux jours et vous avez fait le deuil de votre bikini body en acceptant une ultime invitation raclette en avril. Pour autant, une lueur d’espoir survit dans les profondeurs de votre volonté, quelque part entre le cadavre de votre miracle morning et celui de votre dry january. Ca tombe bien, à la rédac, on est toujours partant pour rallumer le feu. Voici donc le tuto qui va vous permettre en un seul week-end de manger sainement la semaine suivante.

Vendredi, il faut bien se lancer

La douce musique de l’apéro vous accompagne depuis 15h mais vous avez désormais un programme bien plus alléchant : trier et nettoyer le frigo. Ne trainez pas trop (on part du principe que vous ne faites pas un élevage de moisissure dans le bac à légumes ) parce qu’il faut aussi que vous fassiez vos menus de la semaine prochaine et une liste de courses, et que vous caliez à quel moment vous allez faire ces courses. Et à un moment, il faudra aussi cuisiner.

Oui, ça a l’air de faire beaucoup mais en réalité, ça va. Déjà, on a dit qu’on s’occupait des déjeuners de travail uniquement. Pour le petit déjeuner et le dîner vous pouvez au choix utiliser la technique dite de la décharge mentale si vous vivez avec des gens, ou alors dîner au restaurant tous les soirs ou vous faire inviter… Et au pire vous connaissez l’adage : “Petit-déjeuner de roi, déjeuner de prince, dîner de pauvre”. Donc un bouillon et un fruit feront bien la blague et en plus, vous dormirez comme un loir.

Une fois le frigo nettoyé et trié, on a donc 5 petits repas à envisager. Disons que vous allez manger la même chose deux fois dans la semaine, vous n’avez plus que 3 idées à trouver. Optons par exemple pour un curry de légumes, une salade de lentilles à la feta et au saumon et une soupe patate douce/cacahouète/chorizo. Pour le choix des légumes du curry, vous pourrez vous décider devant l’étal du producteur, ça marche avec tout. Pour ce qui ne se trouve pas au marché, faites une commande en ligne à récupérer au retour du marché ou à vous faire livrer.

À lire également :
Vous la prendrez comment votre pause déjeuner ?

Samedi, les doigts dans le nez

Comme vous n’avez pas fait la fête hier soir, vous êtes debout à 8h et vous avez déjà fait vos dix pompes, pris une douche et bu votre verre de citron tiède. Vous n’avez plus qu’à attraper votre tote bag le plus fancy et à filer au marché, où vous ferez peu la queue parce qu’il est encore tôt. Ensuite vous récupérez le reste des courses, vous rentrez et vous rangez tout ça. Vous aurez même le temps d’écouter un vinyle en trainant sur votre appli de vêtements d’occasion, avant de ressortir pour l’apéro huîtres en terrasse.

Le reste de la journée est libre.

À lire également :
7 choses à faire durant la pause déjeuner

Dimanche, on a même le temps de bruncher

Disons que vous allez faire un brunch assez simple pour vous laisser le temps de cuisiner vos lunchs de la semaine en buvant du café fait à la chemex et en écoutant France Culture.

Vous allez donc préparer le curry, faire cuire les lentilles et les patates douces. Du riz ou du quinoa pour accompagner le curry et en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, vous serez en train de mixer les patates douces, le beurre de cacahouète et le chorizo en ajoutant votre touche secrète : une pincée de cumin (celle-là même qui fait dire à vos amis que vous êtes sympa mais que la pincée de cumin, au bout d’un moment…)

Une fois que tout est cuit, vous terminez vos recettes, vous conditionnez et vous mettez au frais.

Eh voilà ! Vous n’avez plus qu’à écrire “souriez, c’est lundi” sur votre frigo et à vous coucher du sommeil du juste en attendant d’épater vos collègues. Vous ne les épaterez peut-être pas lundi (LE jour où tout le monde a une lunch-box cool), peut-être pas mardi… mais à partir de mercredi, c’est presque garanti.

À lire également :
Déjeuner avec ses collègues rend plus performant

PS : Si vous croisez la notion de batch cooking au détour d’une librairie ou d’un site web, vous comprendrez qu’on a encore réussi à donner un nom “sexy” à un truc plutôt vieux qui s’appelle en fait “organisation”.

 

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.