Fermer
menu

Comment trouver un job d’été ?

Les vendanges, la restauration, l’hôtellerie, l’animation… Certains secteurs ne manquent pas d’activité pendant l’été et recrutent sur des courtes périodes pour renforcer leurs équipes. Mais s’il y a une foule de petits jobs, concrètement, comment s’y prendre pour en décrocher un ? Voici les conseils de Mode(s) d’Emploi.

vendanges

Les raisons de pratiquer un job saisonnier

Adolescent, étudiant, jeune diplômé, demandeur d’emploi, saisonniers… Chacun a ses raisons de chercher un job pendant la saison estivale :
– gagner de l’argent
– acquérir de l’expérience sur le marché du travail, en entreprise
– expérimenter un secteur, un domaine, un métier
– allier travail et passion…

N’importe quel recruteur vous dira que tant qu’à pratiquer un emploi saisonnier, autant en trouver un proche de votre projet d’avenir afin de capitaliser les bonnes compétences et acquérir de l’expérience pour votre futur métier. Mais plus évident à dire qu’à faire.

Rappelons tout de même  que l’avantage des emplois saisonniers est que la plupart des employeurs ne demandent pas une grande expérience, mais attendent des candidats qu’ils soient volontaires, motivés et débrouillards. A vous de savoir mettre en suite en avant les compétences mobilisées lors de ce job d’appoint sur votre CV.

Toutes sortes de petits boulots

– les jobs d’été ponctuels, que l’on pratique 1 fois,
– les jobs d’été renouvelables : chaque année, vous travaillez au même endroit,
– les jobs saisonniers renouvelables (été et hiver) : une fois un pied dans l’entreprise, vous pouvez être amené à y travailler régulièrement, pendant les vacances scolaires. C’est le cas dans le commerce, la restauration ou les loisirs,
– les remplacements de personnel absent : en usine, en magasin, en restauration…
– les jobs saisonniers nécessitant une certaine expérience ou certains diplômes : le BAFA, un diplôme de ski, de cuisinier…
Bref, il y en a pour tous les goûts et tous les profils surtout.

serveur_terrasse

Quels emplois viser ?

Le service public de l’emploi a d’ailleurs répertorié les métiers qui recrutent le plus de saisonniers en 2016 : voir notre article « Les 10 jobs d’été qui recrutent cet été ». Parmi les 10 premiers, on trouve les classiques du genre…

  • Vendangeurs : agriculteurs, exploitants, viticulteurs, arboriculteurs, horticulteurs, maraîchers, ostréiculteurs… Ils sont nombreux à rechercher des saisonniers pour leur prêter main forte dès le printemps et jusqu’au mois d’octobre.
  • Employés en restauration : dès l’arrivée du printemps et jusqu’aux derniers rayons de soleils d’octobre.
  • Employés de l’hôtellerie : accueil des vacanciers et des touristes, ménage, gestion des chambres… Le travail ne manque pas pendant la saison estivale, qui plus est lorsque ont lieu de grands évènements comme l’Euro 2016 de football en France.
  • Animateurs : les professionnels de l’animation socioculturelle sont particulièrement recherchés pendant les vacances, pour assurer l’accueil des vacanciers et en particulier, des enfants. Résidence de vacances, campings, centres de loisirs, centres sportifs, activités touristiques… De nombreuses structures, tant dans le secteur public que le secteur privé, recrutent.
  • Employés libre-service et commerces : les commerces et grandes surfaces recherchent des saisonniers afin de remplacer les salariés en vacances et pour renforcer leurs effectifs, notamment dans les zones touristiques. L’expérience n’est pas toujours requise mais reste un plus.
  • Ouvriers dans l’industrie : remplacer les employés en congés vous permettra de travailler quelques mois. L’industrie a beau ne pas faire partie des secteurs rêvés, des emplois sont à saisir. En travaillant en intérim ou en horaires décalés (2×8 ou 3×8), vous pourrez même très bien gagner votre été si vous êtes motivé.

Quelques conseils pour trouver

  • Prenez des risques

Tenter de postuler sans CV est possible : jouer sur le relationnel, faites fonctionner votre réseau, parlez-en autour de vous, allez à la rencontre des employeurs, ayez du culot… Vous n’avez rien à perdre et prenez juste le risque d’essuyer un refus. Le mieux reste tout de même d’aller à la rencontre des uns et des autres muni d’un CV sur lequel seront mentionnées vos coordonnées, et vos expériences, si courtes soient-elles.

  • Apprenez à mettre en avant vos qualités

Sans expérience ou avec peu d’expérience, vous devez apprendre à capitaliser sur votre savoir-être, votre personnalité, votre motivation… Surtout si vous allez directement rencontrer le recruteur au lieu de lui envoyer un courrier. Vous devez faire bonne impression. Un principe particulièrement vrai dans l’hôtellerie-restauration, l’accueil, ou le commerce.

  • Préparez l’été suivant

Si votre job vous a plu, négociez de revenir l’année suivante si vous en avez la possibilité. Cela vous évitera de chercher de nouveau et vous évitera du stress supplémentaire à l’approche de la saison.

Où postuler ?

D’autres jobs que ceux précédemment cités existent et peuvent faire office de jobs d’été. Encore faut-il penser à eux ! Voici quelques pistes qui vous permettront de trouver un job et de savoir où postuler…

  • L’entreprise familiale
  • A domicile (chez des voisins, amis, en entreprise) comme le ménage, l’entretien du jardin, la garde d’enfants, la garde d’animaux, garde de maison…
  • En restauration et loisirs : restaurants, snacks, bars, cafés, glaciers, fast-food, traiteurs, bars de nuit, boite de nuits, clubs, cinéma…
  • Centres commerciaux
  • Boutiques & commerces divers
  • Exploitations agricoles
  • Centre de loisirs, camps d’été
  • Résidence de vacances : camping, résidence, clubs…
  • Cabinets de médecins ou autres professions médicales (accueil)
  • Centres d’appels
  • Villes et communes (surveillance piscines, plages, travail en bibliothèque…)
  • Parcs d’attractions, zoos, parcs à thème, manèges…
  • Clubs de plage ou montagne pour enfants
  • Parcs nationaux et forêts
  • Dans l’évènementiel : évènements sportifs (Tour de France), festivals
  • Studios photos
  • Activités sportives d’extérieures : golf, accrobranche…
  • Activités sportives touristiques : plongée, balade en bateau
  • Dans le tourisme : musées, parcs, offices de tourisme, agences de voyages…
  • Compagnies d’assurance
  • Dans l’industrie : agro, textile, papeterie (fournitures scolaires)

Où chercher ?

  • Pôle Emploi
  • L’université, les écoles
  • La Mission locale
  • Les Maisons de quartiers et maisons de jeunes
  • Les petites annonces (journaux, commerces, panneaux d’affichage de grandes surfaces, sites de petites annonces…)
  • Les jobboards comme RegionsJob
  • Le réseau (parents, famille, amis, voisins…)
  • Le CIDJ

Evidemment, cette liste de jobs potentiels n’est pas exhaustive mais vous donnera de solides bases pour démarrer vos recherches ou les compléter. N’hésitez pas à la compléter en nous laissant vos bons plans en commentaire !

Crédit photos : Paolo Bona / Milan Gonda / Shutterstock.com

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Bla
    5 juin 2017 - 16h37

    C’est pas plutôt « comment trouver un job ?  » votre article, il faudrait l’appeler « comment perdre 5 min à lire une liste de Job »

  2. Pas trouver de job d’été
    18 juin 2017 - 23h09

    C’est relou, les gens peuvent pas prendre des lycéens motivé sans expérience ni CV ?
    C’est casse bonbon les 3/4 des sites proposent juste des emplois avec diplôme etc.
    Le fameux job d’été ou tu dois cueillir ou faire la plonge sans aucune expérience et être payé est un mythe j’ai l’impression

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.