Fermer
menu
  • Futur du travail

Trottinettes électriques : Lime et Bird débranchent leurs juicers

Très critiquées dans la capitale, les start-up Lime et Bird ont annoncé qu'elles ne feront bientôt plus appel à des autoentrepreneurs pour recharger les trottinettes électriques mais embaucheront des prestataires ainsi que des salariés sous contrat.

Les trottinettes électriques ne seront bientôt plus rechargées par des autoentrepreneurs. (Crédit photo/ Lime)

Faire taire les critiques. A quelques jours d’intervalle, les loueurs de trottinettes électriques, Lime et Bird, ont annoncé que d’ici 45 jours à Paris, elles ne passeront plus par les juicers pour récupérer et charger les trottinettes dont la batterie est à plat. Payés à la recharge, ces autoentrepreneurs tentent d’emporter un maximum de trottinettes, certains n’hésitent pas à se brancher sur des raccordements publics et d’autres à les recharger via des générateurs à essence.

À lire également :
Vers la fin du salariat ?

Alors que la ville de Paris s’apprête, en outre, à lancer un appel d’offres pour limiter le nombre d’opérateurs à trois contre une dizaine aujourd’hui, Lime et Bird s’achètent une conduite. Les juicers seront donc remplacés par des prestataires indépendants et des salariés en contrat, avec la garantie d’un revenu régulier et d’une protection sociale. Bird va faire signer des contrats en CDI à une centaine de ses juicers qui seront toujours en charge de collecter et recharger les trottinettes et assureront en plus leur entretien et leur installation dans les zones où elles sont les plus recherchées. Lime recrutera également certain de ses juicers et proposera une aide pour devenir entrepreneur. La recharge des trottinettes sera aussi assurée en partie par des prestataires professionnels, ayant le statut de SASU ou SARL. La start-up indique qu’elle privilégiera des entreprises utilisant des énergies vertes.

À lire également :
Micro-entrepreneurs : 10 ans après, quel bilan ?

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une