Fermer
menu

Trophée de la femme ingénieure de l’année

Excellencia
Les votes sont officiellement ouverts pour le Prix Excellencia 2008, qui récompense la femme ingénieure high-tech de l’année. L’occasion de médiatiser la présence des femmes dans l’ingénierie.

Valoriser les parcours féminins

La réussite n’est pas une affaire de sexe, et les 21 finalistes retenues cette année pour le Prix Excellencia le prouvent : Virginie est chercheuse dans la lutte contre le cancer, Katrin dirige une équipe de développement de logiciels embarqués, Dominique est chef de projet et dirigeante d’une petite entreprise… Toutes ces femmes ont des parcours et des fonctions très différentes, mais ont en commun une forte détermination. Face à la crise des vocations dont souffrent les secteurs scientifique et technique, et au manque de visibilité des femmes, le Trophée de la femme ingénieure high-tech de l’année a donc pour but de valoriser des parcours de femmes qui ont fait carrière dans cette branche. Comme partout en Europe, en France, la proportion de jeunes filles candidates aux concours d’entrée des écoles d’ingénieurs ne dépassent pas les 25%. De plus, une fois diplômées, nombre de ces jeunes femmes se dirigent vers d’autres fonctions que celle d’ingénieure.

Un secteur porteur pour les femmes

Si la féminisation de la profession d’ingénieur depuis les années 70 est évidente, 3 femmes ingénieurs sur 4 ont moins de 30 ans selon l’enquête 2007 du Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF). Les manifestations se multiplient donc pour inciter la jeune génération féminine faire carrière dans les sciences. Dans le cadre du Women’s Forum for the Economy and Society qui s’est déroulé du 16 au 18 octobre 2008 à Deauville, les « Sci Tech Girls » ont réuni durant une journée une centaine jeunes filles, issues de lycées, classes préparatoires, universités et écoles de plusieurs pays d’Europe et ont organisé des échanges avec les professionnelles.
Les vocations arrivent certes lentement, mais le secteur est malgré tout porteur pour les femmes. 91,9% des femmes ingénieurs sont en activité et elles sont en majorité en CDI dans le privé (81,7%). Concernant leur représentation, pas de quoi être jalouse puisqu’elles sont presque autant présentes que les hommes tous secteurs confondus, exception faite des éternelles fonctions managériales (moins de 2% sont des femmes contre 7% d’hommes en moyenne).

Le jury du Prix Excellencia 2008, composé entre autres de personnalités politiques, de la presse, et d’associations, délibérera durant la semaine du 17 novembre 2008. Il décernera le prix spécial à la finaliste la plus exemplaire ou la plus représentative. Alors si vous souhaitez apporter votre pierre à l’édifice et participer à l’élection de la femme ingénieure high-tech de l’année, les profils des candidates sont consultables en ligne jusqu’au 31 octobre 2008 et les internautes sont invités à voter sur le site du Prix Excellencia. Rendez-vous fin novembre pour connaitre la femme ingénieure high-tech de l’année 2008.

Le site www.excellencia.eu

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Corinne
    21 octobre 2008 - 18h27

    Une très belle initiative !
    Petite précision : le vote est ouvert depuis le 17 septembre dernier…

  2. Véronique
    22 octobre 2008 - 6h05

    Oui, je vais aller voir et voter. Il se trouve que je côtoie pas mal d’ingénieurs en ce moment…pas croisé une seule femme! Espérons que les jeunes générations se laissent effectivement tenter.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.