Fermer
menu

« Trop qualifiée pour le poste », le mal du siècle ?

Martinelegall« Faut-il coucher avec son recruteur pour avoir du boulot ou passer par Tombouctou pour obtenir un rendez vous à 5 minutes de chez soi ? » Le résumé du livre de Martine Le Gall, cadre de la finance en recherche d’emploi, en dit long sur l’histoire de son auteur(e). Celle-ci se finit bien puisque Martine Le Gall a aujourd’hui trouvé un emploi. Mais ce qu’elle raconte dans « Vous êtes trop qualifiée pour le poste… », c’est surtout ce parcours du combattant qu’elle a traversé, du premier coup de fil au chasseur de tête aux entretiens dignes de casting.

Trop c’est trop

« Ne pensez pas que vous êtes le ou la seule(e) à vivre des situations inacceptables ». Martine est diplômée, expérimentée, compétente, charmante et qualifiée… Sans doute trop. De son point de vue de femme, de cadre de la finance et de chômeuse, elle nous livre son ressenti entre faux espoirs, entretiens ratés, kilomètres inutiles, tests bizarroïdes ou mépris affiché du recruteur. La finance devient un milieu impitoyable où les dés sont pipés d’avance, et où le chômage n’a pas sa place. Mais c’est surtout les méthodes que Martine dénonce. Celles des cabinets, « les chasseurs de tête », et des grands pontes recruteurs de la banque. Martine aura le droit à tout : critiques de son physique, commentaires sur son âge, sa situation familiale, ou son parcours… Méfiez-vous, certains clichés liés à la recherche d’emploi se vérifient !

Finalement, elle arrive à nous surprendre tant elle garde la tête froide, sans doute l’écriture lui a-t-elle permis de prendre du recul et de traiter cette période délicate avec humour. Mais surtout, elle donne ses conseils à la fin de chaque chapitre et exhorte tout cadre au chômage à ne pas succomber aux sirènes du découragement : « Soyez vous-même, authentique »… Et patient(e).

« Vous êtes trop qualifiée pour le poste… » de Martine Le Gall, paru en avril 2010 aux Editions Albin Michel, 176 pages, 14 €.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Gaëlle
    21 mai 2010 - 16h27

    merci Priscilla pour cette critique qui ne fait que renforcer mon envie de découvrir ce document. Et si son témoignage pouvait faire (un peu) réagir et changer certaines modalités de ce parcours du combattant, cela serait encore mieux :-))

  2. André
    22 mai 2010 - 17h22

    Bonjour,
    J’ai vu l’article dans le télégramme. recemment j’ai passé quelques entretiens. Même motif, même punition. Trop qualifié, où pas là où il faut… « Reprennez vos études c’est une preuve de dynamisme, de confiance, etc…!! » J’ai perdu un an de chômage, 100 km de frais de véhicule par jour d’école (pas de transport commun à la campagne, et loin de la ville), plus des frais de garderies pour les enfants, et, deux ans aprés, je n’ai toujours rien, si ce n’est que j’ai quitté mes anciens métiers, et n’ai pas intégré un nouveau métier… Heureusement quelques amis m’emploient en chèques emploi-service … bricolage, jardinage, …

  3. Jérôme
    26 mai 2010 - 19h33

    Avec ma quête de l’emploi (ou saint Graal), j’hésitais aussi à écrire quelque chose tellement j’en vois et j’en entends! Les recruteurs n’hésitent pas à nous faire dépenser des fortunes (alors que paradoxalement on est chômeur) en kilomètres, souvent pour rien, ou encore à nous poser des lapins, nous prendre pour des objets (si ca ne convient pas, on jette!), et faire preuve d’un sentiment de supériorité inégalé! La recherche d’un emploi est un calvaire que je n’imaginais même pas, et psychologiquement c’est extrêmement néfaste! Enfin quelqu’un qui ose parler tout haut, tout en sachant que ca n’arrangera pas forcément ses affaires! bravo!

  4. lbo2601
    26 mai 2010 - 20h14

    merci pour ce livre et ce témoignage ! en recherche d’emploi suite à un licenciement économique, la recherche d’emploi est certes devenue la recherche du Saint Graal… mais encore plus les méthodes de recrutement de certains ‘chasseurs de tête’ qu’il faut dénoncer ! bravo ! pour moi c’est un combat quotidien où il faut garder la tête froide et surtout sa confiance en soi … courage ! …et patience …

  5. Priscilla
    27 mai 2010 - 9h26

    @tous : merci de tous vos témoignages. Effectivement chercher un emploi peut devenir un véritable parcours du combattant où la confiance en soi est souvent mise à mal. Continuez à nous laisser vos impressions en commentaires… En attendant, bon courage et bonne continuation à chacun !

3 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.