Fermer
menu

Travailler plus… ou travailler plus ?

Est-ce la fin des RTT pour les cadres ? On en prend en tout cas le chemin avec cette semaine le vote nocturne par l’Assemblée nationale d’un nouveau plafond de 235 jours de travail par an (contre 218 jusqu’alors). Cette décision, autant que la méthode, ont provoqué un tollé chez les syndicats. «Régression au siècle dernier» pour certains, «trahison» ou «simplification» pour d’autres, les réactions sont vives. La CFDT dénonce même un «acharnement idéologique» contre les 35 heures.

Premières victimes collatérales : les cadres qui pourraient voir disparaître ces fameux jours de RTT… A la lecture des premières réactions des internautes concernés par cette mesure, la négociation par branche ou par entreprise risque d’être tendue. Elle est pourtant indispensable pour que ce plafond ne soit pas la norme. Un plafond qui pourrait se transformer en plancher car selon la CFTC «l’application du texte permet théoriquement un plafond de 282 jours». En clair, cela revient à travailler les jours fériés et plus si affinités.

Trois choses pour terminer : pour prendre un peu de hauteur, je vous conseille de lire la tribune de Robert Castel dans le Monde : «Travailler plus pour gagner quoi». Un petit sondage pour savoir si vous êtes cadres et concernés, êtes-vous prêts à renoncer à vos RTT ? Enfin une réflexion personnelle, il y a quelques mois on nous proposait de vendre nos RTT, maintenant on les supprime, y-a-t-il une logique dans tout cela ?

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Arlette
    10 juillet 2008 - 12h00

    Pour bien sûr ! Les week-ends et le 1er mai c’est déjà bien trop. Je propose de repasser au 8/8/8 : 8 heures de boulot, 8 heures de sommeil, et 8 heures de travail. Le compte est bon. Libre à vous ensuite de prendre sur votre temps de sommeil pour manger (facultatif) ou faire quelque chose de distrayant (mais pas trop souvent on y prend goût). Enfin c’est valable pour ceux qui veulent travailler plus pour gagner plus. Les autres, s’ils ne font pas d’efforts, ne devront pas aller se plaindre après. Non mais.

  2. Véronique
    10 juillet 2008 - 12h31

    Jamais eu de RTT de ma vie, ni d’heures sup. payées, donc si maintenant les heures sup. sont payées…mais, la question va plus loin que ça: petit à petit, les 35 heures disparaissent à coup « d’aménagements »;et la méthode reste toujours: décidons, on discute, éventuellement, après!

  3. Evy
    10 juillet 2008 - 14h10

    Heures sup payées, je ne connais pas non plus. En tant qu’ingénieur, ce n’est pas vraiment une habitude dans les entreprises. D’un côté, je n’ai pas connu beaucoup d’entreprises alors je ne vais pas commencer à généraliser…

    Ce que je sais par contre, c’est que je tiens à mes RTT. Je ne suis pas du genre à compter mes heures mais il faut bien admettre que quand on a fait des semaines de folie, prendre du repos est nécessaire. Je ne comprends pas vraiment comment on peut physiquement être productif si on est sur les genoux la moitié du temps. Mais bon, je suis jeune et sans doute je manque d’expériences…

  4. Véronique
    10 juillet 2008 - 16h17

    Mains non Evy! Tu as raison, il faut effectivement savoir se reposer!

  5. Frame
    11 juillet 2008 - 14h59

    Excellente tribune de Monsieur Castel, c’est toujours agréable et autrement plus instructif de lire des articles qui mobilisent les faits passés pour éclairer l’actualité.

1 commentaire supplémentaire

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.