Fermer
menu

Travailler assis : un peu de marche rapide suffirait à vous sauver la vie

Les chercheurs sont unanimes : la position assise est néfaste pour la santé. Toutefois, selon une dernière étude publiée le 27 juillet dans la revue scientifique The Lancet et rapportée entre autres par Madame Figaro, un simple effort d’intensité modérée, comme marcher à 5,6 km/h ou se balader à vélo à 16 km/h, suffirait à préserver des dangers de la sédentarité.

marcher

« Vous n’êtes pas obligé d’aller à la salle de sport. Un peu de marche rapide suffit »

L’étude avait pour objectif, à l’origine, de dresser un état des lieux de l’activité physique des Américains, des Européens occidentaux et des Australiens. Pour ce faire, les scientifiques ont analysé et comparé plus de 16 études, portant sur plus d’un million de personnes.

Parmi les résultats obtenus, les chercheurs ont constaté que les personnes travaillant assis pendant moins de 4 heures par jour et pratiquant une activité sportive quotidienne d’au moins 1 heure, avaient un risque de mortalité moins élevé (6,8 %) que celles passant 8 heures ou plus devant leur bureau (9,9 %).

Heureusement pour ceux qui se voient déjà pousser des boutons à l’idée de faire du sport « vous n’êtes pas obligé d’aller à la salle de sport. Un peu de marche rapide suffit, que ce soit le matin, durant le déjeuner ou en soirée. Vous pouvez fractionner dans la journée mais vous devez marcher une heure », précise le professeur Ulf Ekelund de l’École norvégienne des sciences du sport, et auteur principal de l’enquête. Il conseille également aux salariés qui travaillent assis de se lever chaque heure pour marcher un peu.

79% des Français contre la station assise au travail

Une autre enquête réalisée fin juin ActivUP, premier distributeur de « bureaux de marche » en France, montre que las salariés français réprouvent en grande majorité la station assise. En effet, même travailler assis derrière un bureau est la position la plus répandue dans le monde du travail, 79% des Français pensent que cette solution n’est vraiment pas adaptée au corps humain et est néfaste pour la santé.

Des bureaux inadaptés et 5 ans de retard en la matière

Sur les plus de 1.100 travailleurs interrogés pour l’enquête, 82% avouent que leurs espaces de travail et leurs bureaux ne sont que « moyennement adaptés » pour leur bien-être, et 16% déclarent même qu’ils ne sont « pas du tout adaptés« .

MuvFree

Si un grand nombre souhaite voir leur entreprise développer des solutions moins passives comme la station debout ou la marche, près de 9 salariés sur 10 considèrent que la France a énormément de retard par rapport à d’autres pays, et 72% estiment même que ce retard est de 5 ans, voir même de 10 ans pour 21% ou plus de 20 ans pour 5% d’entre eux.

66% des Français prêts à travailler en marchant 1 à 2 heures par jour

Bien loin d’être réfractaires à de nouveaux projets d’aménagements et solutions alternatives, 80% des Français trouvent le travail en marchant parfaitement bon pour la santé, se basant notamment sur l’expérience de nombreuses sociétés américaines ayant déjà adopté cette manière de travailler plus active. Pour être encore plus précis, 66% des Français sont même prêts à travailler en marchant entre « 1 et 2 heures » chaque jour, 18% entre « 3 et 4 heures » et 7% « plus de 7 heures ».

Roue-de-hamster-geante

Mais pianoter sur son ordinateur tout en s’enfilant les kilomètres ne semble pas encore à l’ordre du jour. En effet, malgré les revendications des salariés dans cette enquête, deux tiers considèrent que leur DRH n’est pas du tout actif concernant l’aménagement des bureaux afin d’optimiser le bien-être des salariés.

Pourquoi rester assis est dangereux 

Selon les chercheurs de l’Institut national de recherche et de sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS), conserver la position assise trop longtemps augmente les risques circulatoires et les troubles musculo-squelettiques (TMS), maux de dos, de cou, d’épaule, qui sont responsables d’un grand nombre d’arrêt de travail. Ainsi, plus le temps journalier passé en position assise est important et plus courte est l’espérance de vie. Chez les salariés plus âgés, la sédentarité favorise même le développement de la maladie d’Alzheimer et le risque de chutes. Sans parler de plusieurs désagréments qui nous gâchent la vie quotidienne, comme les jambes lourdes, la sensation de fatigue chronique, etc.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.