Fermer
menu

Retour vers le futur : comment imaginait-on le travail d’aujourd’hui en 1985 ?

Si personne au bureau ne s’habille d’une double cravate comme Marty Mc Fly, le réalisateur Robert Zemeckis a bel et bien anticipé certains changements en cours dans le monde du travail…

La visio-conférence

Ce n’est qu’en 1987 qu’ont eu lieu les premières expériences de vidéo-conférences. Mais ces essais étaient coûteux et loin d’être généralisés comme aujourd’hui avec le logiciel Skype par exemple. Dans « Retour vers le futur II », Marty McFly est pourtant en communication directe avec son patron depuis son domicile face à un écran géant. Là encore, le film anticipait sur notre rapport au travail et la frontière devenue de plus en plus poreuse entre vie personnelle et vie professionnelle. Bref, en 1989 (sortie de la suite du premier « Retour vers le futur »), on anticipait déjà le phénomène de blurring.

Visio-conférence-retour-vers-le-futur

Le fax à domicile

C’est une technologie en voie de disparition mais en 1989 prédire la généralisation du fax à domicile était de l’anticipation pure. D’ailleurs, certains conservent cet objet à un moment à la pointe de la technologie comme d’autres collectionnent le minitel. Dans « Retour vers le futur II », Marty Mc Fly reçoit donc un fax de licenciement plutôt sec (You’re fired) après avoir discuté avec son chef en visio-conférence. Une autre façon d’anticiper les nouvelles manières cavalières de licencier : en 2013, des salariés ont appris leur licenciement par texto.

Fax-retour-vers-le-futur

Les robots au travail

En 2015, la question est de savoir si les robots voleront ou pas nos emplois ? Robert Zemeckis y répondait déjà en partie. Pour les automobilistes fini la corvée du plein. Plus besoin d’enfiler des gants en plastique, des robots se chargent de remplir le réservoir des voitures. De même, lorsqu’on se rend dans un bar dans le 2015 de « Retour vers le futur », on est reçu par un robot-serveur, et les canettes de soda sortent toutes seules du comptoir. En 2015, on peut fort heureusement encore commander directement à un serveur même si des bars installent des tireuses pour se servir sa bière soi-même…

Robot-pompiste

Les drones-journalistes

Et si on embauchait des drones à la place des humains ? Une question pas si bête alors que ces objets volants sont de plus en plus utilisés. Par les particuliers comme des professionnels, notamment dans l’audio-visuel. Dans « Retour vers le futur II », les journalistes sont carrément remplacés par des drones. Ceux-ci sont chargés de filmer la sortie de Biff Tannen, le méchant qui a le malheur de finir à chaque film la tête dans du fumier. Futuriste ? Plus tant que cela, en janvier la chaîne CNN annonçait qu’elle allait travailler avec l’organisme américain chargé du trafic aérien pour l’usage de drones lors d’événements médiatiques…

Drone-journaliste

Le look au bureau

Régulièrement nous vous donnons des conseils pour vous habiller au bureau ou en entretien d’embauche. La mode chez les employés en 2015 dans « Retour vers le futur II » est à la double cravate. Une cravate que l’on aurait pourtant plutôt tendance à laisser tomber dans les entreprises. Mais que feriez-vous si votre patron vous imposait de porter la tenue de Marty Mc Fly au bureau ?

Cravate-McFly

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.