Fermer
menu

Le monde du travail se divise en deux catégories…

Nous ne sommes pas tous égaux au boulot. Le monde du travail peut se diviser en deux catégories de personnes avec chacune leurs principes, leurs valeurs et leurs manières de travailler. Le site Scroll Droll a résumé ce jeu des différences en une série d’images très parlantes.

Ceux qui arrivent tôt… et les autres

Two-Kinds-of-People-Every-Office-2

Vous êtes plutôt du genre à arriver à l’heure pile ou avec un quart d’heure (voire plus) de retard ? Tout dépend si vous êtes du matin ou pas, sachez tout de même que les patrons préfèrent les employés qui arrivent tôt.

Ceux qui travaillent avec un casque…

Two-Kinds-of-People-Every-Office-3

Pour s’isoler de la pollution sonore dans l’open-space, de nombreux travailleurs optent pour le casque audio. Avec cet accessoire vissé sur les oreilles on peut mieux se concentrer mais on rate aussi beaucoup d’interactions avec les collègues. Pour vous aider à choisir un camp plus que l’autre, découvrez pourquoi écouter de la musique en travaillant rend plus productif.

Les écolos contre le reste du monde

Two-Kinds-of-People-Every-Office-1

Pour venir au travail, plusieurs écoles s’affrontent. Il y a ceux qui empruntent les transports en commun, ceux qui préfèrent marcher ou venir à vélo. Et puis la majorité qui préfère emprunter la voiture coûte que coûte.

Ceux qui surfent sur le web pour le travail

Two-Kinds-of-People-Every-Office-4

Au niveau des recherches effectuées sur le web en entreprise, deux types de personnes se différencient : celles qui cherchent des outils pratiques et celles qui préfère utiliser Internet pour des raisons personnelles, pour discuter avec leur amis en toute discrétion… D’après une étude 44% du temps passé sur le web au travail est un usage personnel, cela représente 25 jours par an et par salarié en moyenne. (voir aussi les deux catégories de personnes sur le web)

Petit plat préparé ou junk food ?

Two-Kinds-of-People-Every-Office-5

Pour la pause déjeuner, deux idéologies s’opposent à la cantine de l’entreprise. Il ya ceux qui s’organisent pour manger sain en amenant leur plat préparé à la maison dans un tupperware et puis ceux qui font au plus vite sans se soucier des calories. Pizza ou Burgers face aux salades et à la bonne bouffe. Encore une fois c’est match nul.

Pour les pauses : seul ou avec les collègues

Two-Kinds-of-People-Every-Office-6

C’est l’heure de la pause. Le choix est simple entre la pause perso, des coups de fils passer pour rester connecté à votre vie personnelle, et le partage d’idées (et de cigarettes) entre collègues, ce n’est pas la même chose.

Pendant les réunions, qui prend des notes ?

Two-Kinds-of-People-Every-Office-72

Au moment des réunions deux comportements se distinguent. D’un côté de la table, on trouve les employés modèles qui prennent des notes consciencieusement. De l’autre, les cancres qui préfèrent dessiner et rêvasser le temps que ça se passe. Deux attitudes qui ne sont pas incompatibles selon la durée et le sujet de la réunion.

Ceux qui font des heures sup’ et les autres

Two-Kinds-of-People-Every-Office-9

On sait déjà qu’il y a des personnes qui arrivent toujours à l’heure, d’autres ne sont jamais les premières à partir et enchaînent les heures supplémentaires. Niveau salaire, ça peut faire un nette différence et si c’était un problème d’organisation ?

Malette ou sac à dos ?

Two-Kinds-of-People-Every-Office-10

Pour vos petites affaires vous êtes plutôt malette ou sac à dos ? Cartable de premier de la classe ou éternel backpack d’étudiant attardé ? A vous de voir, l’un et l’autre ont leur avantages et doivent coller avec votre style, sans oublier d’être adapté au dress code de l’entreprise.

En soirée d’entreprise : sobriété ou pas ?

Two-Kinds-of-People-Every-Office-8

Pour les fêtes entre collègues ou les soirées de fin d’année, on peut observer facilement deux types de collègues : ceux qui visiblement ne connaissent pas la signification de l’expression « à consommer avec modération » et les autres sont raisonnables même en séminaire.

Ces différences peuvent paraître clichés, mais il y en a d’autres qui se remarquent fréquemment comme les personnes qui ne supportent pas d’avoir des mails non lus dans leur boite contre ceux qui ont des milliers de messages électroniques non triés. Ou encore ceux dont le bureau est toujours en bazar, face à ceux qui appliquent la clean-desk policy. Aucun de ces comportements n’est mieux que l’autre, il faut juste accepter de choisir son camp.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.