Fermer
menu

Trajet domicile-travail : les Français ont-ils raison de se plaindre ?

Les Français passent en moyenne 1h04 min dans les transports par jour. 64 minutes consacrées à leur trajet domicile-travail selon une enquête de Dalia Research, société d’études de marché basée à Berlin menée dans 52 pays. Une durée moyenne inférieure à la moyenne mondiale de 69 minutes et à celle de certains pays, et qui cache de fortes disparités entre les régions…

Pays champion des embouteillages : Israël, où il faut compter 1h37 en moyenne pour aller au travail. Tout le contraire du Japon, où les travailleurs passent seulement 39 minutes chaque jour en moyenne dans les transports. Il faut dire que les transports japonais sont très efficaces mais le prix est élevé et les employés des compagnies de train – les fameux « train pushers » ou « oshiya » – n’ont aucun scrupule à pousser les passagers pour remplir les trains au maximum avant qu’ils ne partent…

Infographie: Les plus longs trajets domicile-travail du monde | Statista(Voir les chiffres détaillés pour la France, infographie via Statista)

Les 5 pays où le trajet domicile-travail est le plus long

N°5 : le Kenya avec 1 heure et 20 minutes

L’infrastructure routière n’a pas réussi à faire face au développement rapide du Kenya, en particulier dans la capitale, à Nairobi, où la perte de productivité s’élève à 570 000 $ en raison des embouteillages quotidiens. Heureusement ces embouteillages appartiendront bientôt au passé, car le pays a actuellement des projets de grande envergure pour répondre aux besoins de transport. Le Kenya ne s’en sort pas trop mal avec cette 5e place, lui qui possédait autrefois un embouteillage de 30 kms de long pendant 3 jours entiers.

N°4 : Hong Kong avec 1 heure et 30 minutes

À Hong Kong, la congestion, le trafic et une augmentation récente de nombre de véhicules par habitant imposent aux travailleurs une heure et demi de trajet tous les jours. Cependant, la culture croissante du cyclisme et du partage de vélo rend Hong Kong plus propre et moins stressante pour les voyageurs.

N°3 : Inde avec 1 heure et 31 minutes

Impossible en Inde de passer une journée en ville sans embouteillage et sans être victime de la pollution que cela entraîne. Le deux-roues reste la donc meilleure solution pour slalomer entre les voitures, même s’il comporte de nombreux dangers. Selon l’IBM Global Commuter Pain Survey de 2011, 70 % des personnes vivant à New Delhi désignent le trafic comme un inhibiteur clé du travail ou des performances scolaires. Les problèmes respiratoires et le stress entraînés sont élevés. Il semble que le trafic en Inde n’a pas beaucoup amélioré depuis l’enquête.

N°2 : Emirats Arabes Unis avec 1 heure et 36 minutes

Avec un temps de trajet moyen de 96 minutes entre le domicile et le lieu de travail, pas étonnant que les « navetteurs » des Émirats arabes unis soient stressés. On trouve le taux de trafic le plus intense dans la ville la plus peuplée des Émirats Arabes Unis, Dubaï, où l’on dénombre pourtant une seule voiture pour 2 habitants.

N°1 : Israël avec 1 heure et 37 minutes

L’enquête Dalia place les Israéliens en tête du classement avec le trajet maison-travail le plus long au monde. En 2016, un sondage du Groupe Smith révélait que 73 % des travailleurs israéliens changeraient d’emploi et ou accepteraient une baisse de salaire juste pour un trajet plus court ! Un rapport de l’OCDE a également révélé que les routes d’Israël sont 3,5 fois plus fréquentées que la moyenne de l’OCDE. Et, pour les Palestiniens qui voyagent en Israël avec des permis de travail, le trajet est encore plus long, car l’attente dans les points de contrôle peut prendre jusqu’à plusieurs heures dans chaque sens.

Des disparités géographiques et sociales en France

Finalement, la France et ses 64 minutes de trajet domicile-travail moyen quotidiens ne s’en sort pas trop mal ! On trouve cependant de fortes disparités régionales. En France, ce sont les Franciliens les plus lésés puisqu’ils perdraient près de 2 jours et demi par an dans les bouchons selon une étude réalisée par Inrix, même si les transports parisiens comptent parmi les plus performants du monde.

Selon une autre étude de Boston Consulting Group-Ipsos sortie en 2017, l’accès aux transports conditionne l’accès à l’emploi. Les jeunes et les personnes aux revenus les plus modestes sont les plus nombreux à estimer qu’ils sont « loin de tout » (32% des Français de 18-24 ans ; 26% des revenus modestes). Et s’ils perdaient leur emploi, 37% des actifs français pensent qu’ils devraient déménager pour retrouver un emploi équivalent (36% pour la moyenne européenne). C’est même le cas de 51% des Français qui estiment qu’il est difficile d’utiliser les transports en commun à proximité de chez eux. Il reste donc des progrès à faire en termes d’infrastructures…

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Philuke
    28 avril 2017 - 8h01

    « Les Français passent en moyenne 1h04 min dans les transports par jour, dont 64 minutes consacrées à leur trajet domicile-travail »
    1h04… 64 minutes…
    Il n’y a pas une grosse différence, si ?

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.