Fermer
menu

«The job» : à qui profite la crise ?

Dans les périodes de crise, les rapports de puissance s’inversent. Les cols blancs se retrouvent à mendier du boulot comme les journaliers. C’est ce scénario qu’avait imaginé Jonathan Browning, le réalisateur de The Job, Grand prix 2008 du festival des très courts. Aujourd’hui, cette fiction est encore plus d’actualité.

 

  • Vu chez Smaxblog

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. BJC
    8 octobre 2008 - 8h30

    ciel gris (très gris), orage, pluie torrentielle et cette vidéo…. mauvaise journée… je retourne me coucher 😉
    mais cela n’enlève rien à la qualité et la bonne idée de cette histoire !!

  2. mo
    8 octobre 2008 - 12h06

    ecxellent !

  3. marion
    10 octobre 2008 - 17h39

    Regionsjob, c’est l’efficace pick-up pour venir à la rencontre des candidats !

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.