Fermer
menu

Thales forme les managers avec un simulateur de vol

Former ses managers à l’aide d’un simulateur de vol, une idée originale développée par l’université d’entreprise Thales et son partenaire académique HEC. Les participants prennent place dans une salle équipée de cockpits d’hélicoptères pour partir en mission de sauvetage humanitaire en conditions quasi-réelles. Mis en difficulté, ils vont devoir réagir face à l’inconnu. Une manière ludique et efficace de travailler son leadership, prendre du recul sur ses compétences managériales et surtout, apprendre à gérer son stress…

HecParis-6295

Si Thales figure au palmarès des 100 entreprises les plus innovantes dans le monde (classement Thomson Reuters 2012), c’est pour une bonne raison… A l’heure où les modes d’apprentissage changent et où manager devient de plus en plus difficile, le groupe, spécialisé dans l’aérospatial, la défense et les technologies de l’information, a récemment lancé une méthode de formation au management très innovante, dans la veine des serious games : « Simlead ». Avec ce simulateur de vol, Thales a ainsi exploité le principe de la formation-action, alliant la théorie à la pratique.

Des managers en « mission »

Faut-il voir le management comme une sorte de combat ? Pas vraiment selon Arnaud Attia, Responsable de formation Simlead : « Le parallèle existant entre leadership et Arnaud attial’environnement militaire est avant tout d’ordre stratégique. On pourrait tout aussi bien faire le lien entre le management et le sport. Ce qu’il faut voir, par l’intermédiaire de cet environnement militaire, c’est l’ouverture à des domaines qui concernent tous les secteurs d’activités comme le management, le travail en équipe, l’efficacité professionnelle, la communication… ». Au coeur du simulateur de vol, la situation semble plus que réelle : il faut aller sauver des victimes d’inondations dans le Var. Deux équipes sont ainsi réparties dans 4 hélicoptères. Les pilotes aux commandes vont devoir apprendre à réagir vite et surtout déléguer. Les deux patrouilles vont ainsi devoir définir la meilleure stratégie pour ramener le plus de personnes en lieu sûr. Mais le scénario n’est pas figé : un animateur peut y ajouter des difficultés pour compliquer la tâche des participants Une manière de tester en live leur agilité stratégique, une qualité très recherchée en matière de management.

Le jeu, révélateur de comportement

« Cette situation quelque peu extrême va faire émerger des comportements parfois inattendus ou significatifs chez les managers » note Arnaud Attia, « comme de l’impatience, de l’énervement, du stress, de la lenteur ou au contraire de l’efficacité, du calme ou de la réactivité… ».
Si cette mission périlleuse est virtuelle, les réactions des managers sont, elles, tout à fait réelles. L’objectif ? Faire le lien avec ce qu’ils peuvent vivre dans le cadre professionnel, lors de situations de crise notamment : un projet prenant du retard, un problème de communication entre les membres de l’équipe, un mécontentement de la part du client… « L’idée est de ne pas donner trop d’informations avant le démarrage de la mission, mais plutôt de les donner au fur et à mesure » explique le Responsable de formation Simlead. « Ainsi, certains vont très bien s’en sortir, d’autres un peu moins bien… L’intérêt est que Simlead va jouer le rôle de révélateur d’un certain nombre de choses que nous analysons avec les participants par la suite ».

Succès pour le simulateur

Environ 800 collaborateurs de Thales ont déjà été formés. « Des collaborateurs étrangers ainsi que des étudiants d’HEC sont également venus tester notre outil » explique Arnaud Attia. « Depuis peu, d’autres comme BNP Paribas l’ont expérimenté et des entreprises comme Nissan, Conforama, Sanofi ou l’Oréal ont montré un fort intérêt ». Il faut compter 3300 € HT la formation pour 12 personnes.
Les retours sont très positifs : le dispositif est décrit comme ludique, innovant, et joue le rôle d’un véritable « accélérateur de comportements ». « On apprend énormément sur soi et son équipe en très peu de temps » précise Arnaud Attia. Mais Thalès ne compte pas s’arrêter là et envisage de proposer par la suite un ajustement de son scénario en fonction du domaine d’activité des participants.

X default

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.