Fermer
menu

Le temps de travail préoccupe de plus en plus les salariés européens

Les questions liées au temps de travail préoccupent de plus en plus les salariés européens interrogés dans le cadre du baromètre Edenred-Ipsos. Selon cette enquête réalisée auprès de 8800 salariés de huit pays d’Europe, la frontière entre vie professionnelle et vie personnelle tend à s’effacer de plus en plus. Un phénomène appelé « blurring » qui est accentué par les nouveaux outils de communication utilisés au travail.

Porosité entre vie pro et vie perso

67% des salariés européens interrogés affirment ainsi travailler en dehors des heures de bureau, et à l’inverse, quasiment la même proportion (62%) avoue régler des problèmes personnels au bureau. D’autres enquêtes avaient déjà montré que les salariés passaient du temps à surfer au bureau pour des raisons personnelles (pour réserver des vacances par exemple).

Au-delà des questions de productivité, le mélange des genres entre sphère professionnelle et sphère personnelle pose aussi des problèmes d’organisation aux salariés européens. Ces derniers jugent notamment insuffisantes les mesures RH prises pour introduire de nouveaux modes d’organisations du travail, pour améliorer le bien-être au travail. Ils sont aussi demandeurs de plus de flexibilité dans les horaires pour leur permettre de mieux concilier vie pro et vie perso.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.