Fermer
menu

Télétravail : où en sont les entreprises françaises ?

Les nouvelles dispositions liées au télétravail de la Loi Travail prendront effet dès la fin octobre 2017. L’objectif est clair : développer le télétravail en France. Mais pourquoi formaliser le télétravail aujourd’hui ? Où en sont les entreprises françaises ? Zoom sur les chiffres clef du télétravail en infographie.

Rappelons-le, nul besoin de décret, la ratification des ordonnances a elle-seule suffit à l’application des dispositions liées au télétravail. En résumé, ces ordonnances prévoient la prise en charge des accidents survenus pendant le travail au domicile du salarié comme « accident du travail ». Ainsi, tout mode de travail à distance de l’entreprise devra être supervisée par l’entreprise et faire l’objet d’un texte. Elles imposent également « la motivation de la réponse » de la part de l’employeur si ce dernier refuse le télétravail à son/ses salarié(s).

Tous les voyants pourtant au vert

Des mesures nécessaires semble-t-il pour « booster » le télétravail qui peine à percer dans les entreprises françaises. Seulement 16,7 % des Français télétravaillent plus d’une journée par semaine alors que les gains pour l’employeur sont multiples : plus de bien-être, une meilleure productivité, moins d’arrêts maladie, des économies de temps, d’argent, une baisse du stress… Chiffre intéressant : on apprend que ce(ux) qui bloquerai(en)t en France, ce sont finalement les « managers intermédiaires » selon les dirigeants rapporte le cabinet RH Kronos, auteur de l’infographie.

via Décision Achats

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. vin
    2 octobre 2017 - 16h24

    Mon expérience du télétravail:
    https://claire.vin/

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.