Fermer
menu

Journée internationale de l’échec : les internautes revendiquent l’échec au travail et le tweetent

Quelle meilleure date qu’un 13 pour célébrer l’Échec avec un grand E ? Certes, la superstition n’a pas grand-chose à voir dans nos expériences infructueuses, mais tout de même, il fallait marquer le coup ! Longtemps, l’échec a eu une connotation très négative, relevant même parfois un tabou chez certains. Parler de ses déboires et ses erreurs était impensable dans le monde de l’entreprise. Aujourd’hui, la dynamique entrepreneuriale des Français, la vitalité des start-ups et l’arrivée sur le marché des nouvelles générations (X, Y, Z) ont fait bouger les lignes et changé la donne. L’échec fait désormais partie d’une nouvelle culture de la réussite. A ce titre, le 13 octobre célèbre donc la Journée internationale du droit à l’échec : le Day for failure.

Après tout, l’échec signifie que vous avez saisi la possibilité de réussir…

Créée en 2009, cette journée est née en Finlande à l’initiative d’un groupement d’entrepreneurs. Ces derniers souhaitaient valoriser l’échec et apprendre aux gens à dépasser la peur de la débâcle pour en tirer un maximum d’enseignements. Le succès de cette initiative fut tel que la Journée de l’échec s’est mondialisée dès sa seconde édition.

#dayforfailure

Le Day for failure a même un site officiel sur lequel sont relayés et les déboires et les revers d’anonymes du monde entier ! L’objectif ? Déballer sans complexe ses ratés de parcours, ses erreurs de jugement et d’appréciation, ou autres moments difficiles, pour démontrer que l’erreur est humaine. Le hashtag #dayforfailure permet à chacun de tweeter une anecdote, une expérience désastreuse ou un conseil, pour promouvoir l’échec comme une expérience d’apprentissage.

Pour aller plus loin, découvrez comment rebondir après une reconversion ratée ?

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.