Fermer
menu

Suivez vos candidatures et relancez-les

ClasseurSuite de notre série des conseils de la rentrée. Après la personnalisation du CV, de la lettre de motivation et le ciblage de la candidature, intéressons-nous aujourd’hui au suivi de vos candidatures.
Pour assurer un suivi rigoureux de ses candidatures, la règle est simple : il faut être organisé(e). Faites un tableau (par exemple sur Excel) avec les candidatures triées en fonction de la date d’envoi, du destinataire, de l’offre, de l’entreprise, du poste et des retours que vous avez eu (réponse négative, entretien téléphonique, entretien en face-à-face…). C’est indispensable pour savoir où vous en êtes de vos démarches. Vous pouvez aussi utiliser un agenda pour vous rappeler chez qui vous avez postulé.

« Allo c’est qui ? »
D’abord en cas d’appel du recruteur, vous saurez ainsi immédiatement quel est le poste et vous montrerez immédiatement que vous menez votre recherche d’emploi de manière professionnelle. Il n’y a rien de pire pour un recruteur d’appeler quelqu’un qui ne se rappelle même plus qu’il avait postulé. C’est aussi un signe de motivation : si vous êtes organisé et que vous suivez attentivement vos candidatures, c’est que vous ne postulez pas au hasard en inondant les entreprises de CV sans stratégie particulière.

Le CV en haut de la pile
Enfin, faire ce travail de suivi vous permet de savoir quand relancer sa candidature. On ne le dit jamais assez, il faut rappeler les recruteurs. Surtout si vous n’avez pas de réponse dans les deux ou trois semaines qui suivent l’envoi de votre CV. Rappeler déjà pour vérifier que votre candidature est bien arrivée, que les documents joints ont pu être ouverts.
Rappeler aussi pour savoir où en est le processus de recrutement : le poste est pourvu ? Le recrutement est reporté, annulé ? Les délais sont plus longs que prévus ? Si vous ne téléphonez pas, vous n’en saurez rien avant d’avoir reçu une réponse négative. Un petit coup de fil peut aussi vous permettre de glaner quelques informations précieuses sur le poste qui n’étaient pas forcément dans le libellé de l’offre d’emploi.

Etre plus motivé que les autres
Et puis relancer c’est le meilleur moyen pour rester pro-actif et ne pas attendre un mail ou un courrier négatif sans rien faire. Relancer, c’est montrer qu’on est motivé pour le poste. Et la motivation au final, c’est toujours ce qui fait la différence entre deux candidat(e)s.
Mais l’intérêt majeur du suivi et de la relance, c’est de pouvoir se démarquer par rapport aux autres postulants. Ne soyez pas dupes, vous n’êtes pas seuls sur le coup. Si vous attendez que votre téléphone sonne pour décrocher un poste, cela risque de prendre beaucoup plus de temps. Relancer, c’est un bon moyen de faire sortir votre candidature du lot, de se rappeler au bon souvenir du recruteur. Sans pour autant le harceler évidemment, mais en étant disponible pour lui fournir d’éventuels compléments d’informations, réactif quand il faut fixer un rendez-vous et rigoureux dans vos échanges (courriers, mail, téléphone). En un mot : professionnel.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Adrien
    20 septembre 2010 - 17h13

    Très intéressant! Ça m’aurait bien aidé pour ma recherche de stage lors de ma première année d’étude supérieur. Je me rappel, j’étais totalement désorganiser j’envoyais des CVs et lettres de motivation en masse, et ça n’avait pas été très fructueux… Donc tout les conseils sont bon à prendre pour nous aider 🙂

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.