Fermer
menu

Travail : le grand bazar des sondages

wordlesondage.JPGCette semaine, Mode(s) d’emploi a fait le tour du web des nombreux sondages et statistiques parus sur le travail. Et d’apprendre que si les Français se préoccupent de leur emploi, ils préfèrent passer l’aspirateur que travailler. Les 35 heures ? Ils ne connaissent pas. Mais si les actifs ne rechignent pas à cumuler les heures supplémentaires, ils rêvent pourtant de retraite anticipée… Difficile de tirer des conclusions de toutes ces données, sauf que s’il y a un bien sujet qui fait parler, c’est l’emploi !

  • L’environnement, la Sécu, la faim dans le monde… Oui ça compte, mais pas autant que l’emploi. Pour près d’un Français sur deux, c’est la principale préoccupation, selon un sondage CSA, paru lundi dans les colonnes de La Croix. Autre enseignement : les actifs se disent globalement (57%) heureux dans leur travail, contre à peine 15% qui pensent le contraire. Les autres devaient être en pause…Et si une minorité (37%) des Français juge le travail épanouissant, ils sont 62% à le considérer surtout comme un moyen de gagner de l’argent.
  • Balayer, repasser ou travailler ? Les Français ont tranché. D’après une étude de l’Insee, parmi les activités les moins agréables, le travail arrive derrière les transports et les tâches domestiques… Logiques, les sondés jugent le temps de transport pour se rendre au travail particulièrement détestable. Et entre les différents jours de la semaine, ils ont élu le samedi et le dimanche comme leurs préférés.
  • employedortbureau.JPG Comme ça, c’est sûr, les Français ont l’air fainéant. Mais une autre étude de la société Regus va à l’encontre des conclusions de l’Insee. Et écorne l’image de la France des 35 heures. Plus d’un Français sur deux déclare ainsi dépasser les 9 heures de travail par jour. Une grande majorité (83%) dit même emporter du travail à la maison. Résultat, selon Regus, une journée type d’un salarié français se situe entre 9 et 11 heures de travail par jour. Pour 14% d’entre eux, elle serait même supérieure à 11 heures par jour. Des heures supplémentaires davantage réalisées au sein des PME ou par les télétravailleurs. A trop travailler, les Français risquent d’ailleurs l’accident du travail prévient l’Institut national du sommeil et de la vigilance. L’INSV a ainsi lancé une campagne pour sensibiliser les salariés aux troubles du sommeil.
  • Si les salariés Français s’usent au travail, ils comptent bien profiter de leurs vieux jours. C’est en tout cas ce qui ressort du 19ème observatoire du travail BVA-BPI-L’Express. A la question de l’âge auquel ils pourront cesser de travailler, 48% des salariés pensent pouvoir partir avant 62 ans. Et 14% d’entre eux imaginent même arrêter avant 60 ans. Même les moins de 35 ans pensent bénéficier d’une retraite à taux plein pour leur 62ème anniversaire… Comme quoi même en temps de crise on peut rêver !
  • Et vous, qu’est-ce qui vous rend heureux au travail ? Selon le Great Place to work, un classement des meilleures entreprises établi par un cabinet de conseil en ressources humaines, trois facteurs sont utiles pour le bien-être des salariés. Le premier : le respect. Les salariés ont besoin d’exister, de se sentir reconnu dans l’entreprise. Deuxième facteur, l’équité. Ainsi, reverser des primes égales aux salariés peut éviter les conflits. Dernier facteur, la convivialité. Une tape dans le dos de son chef, un mot doux… il n’en faut pas plus pour faire plaisir aux salariés. Rappelons que c’est Microsoft qui a reçu le premier prix du Great place to work. En France, dans le cadre de la journée de la gentillesse, certaines entreprises ont récemment signé un appel à la bienveillance. Bientôt de réelles avancées ?
  • Photos Campagne de prévention de l’INVS et A Great Place to Work: What Makes Some Employers So Good – And Most So Bad, de Robert Levering

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.