Fermer
menu
Théma Jeunes diplômés : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Sommet social : gare à la descente

Parmi les 2,65 milliards d’Euros de mesures sociales en réponse à la crise, l’Etat prévoit d’en consacrer une grande partie au chômage partiel, aux travailleurs précaires et aux jeunes. « Efforts, concertation, prime exceptionnelle« , des mots qui frôlent le concret mais qui laissent perplexes les syndicats.
Première mesure du sommet social, la création d’un « fonds d’investissement social », dont l’Etat financera la moitié grâce au déblocage de 800 millions d’Euros supplémentaires. Le fonds comptera au total 2,5 à 3 milliards d’euros, soit 1,4 milliards de plus que la somme annoncée le 5 février dernier. Un fonds d’urgence destiné à « coordonner les efforts en matière d’emploi« , c’est déjà pas mal. Mais c’est bien moins que ce qu’avaient espéré les syndicats (jusqu’à 5 à 10 milliards pour la CFDT).
Le premier effort concerne le chômage partiel. Indemnisé à 60% du salaire brut, il le sera désormais à 75%. D’autre part, une prime exceptionnelle de 400 à 500 euros sera versée aux chômeurs n’ayant travaillé que deux à quatre mois.

L’accent mis sur la formation

Pour les jeunes en situation précaire, pas de mesures concrètes pour le moment, mais la création d’une « concertation sur la jeunesse » menée par Martin Hirsch… L’objectif étant pour l’Etat et les syndicats de réfléchir « ensemble » à l’autonomie des jeunes, via des dispositifs de formation spécifiques pour les personnes sans qualification. A noter que l’AFF (Allocation de Fin de Formation) sera maintenue en 2009. Initialement prévue pour s’arrêter le 1er janvier 2009 (une décision vivement critiquée), elle sera désormais financée à parité entre l’Etat et les partenaires sociaux.

Une série de mesures sociales très ciblées et sans surprise donc, où la question d’une hausse des salaires n’a pas été abordée, au grand dam des syndicats. Ils ont d’ailleurs donné rendez-vous au gouvernement le 19 mars prochain, dans la rue.Patate
Dessin de Martin Vidberg, vu sur L’Actu en patates

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. mo
    19 février 2009 - 14h07

    Comme le souligne Benoît Hamon, porte-parole du PS, le Président fait « l’aumône aux plus fragiles ». Ces mesures ont pour but de ne pas faire baisser la côte de popularité de Monsieur le Président dans le coeur de la classe moyenne ayant voté pour lui.
    Au risque d’être égocentrique, aucune de ces mesures ne me concernent et pour beaucoup d’autres ce plan annoncé hier est loin d’être une solution durable.
    Bref, on verra bien de toutes manières 😉

  2. Véronique
    19 février 2009 - 15h00

    Merci Priscilla pour ces infos. C’est la journée des « dessins » pertinents (cf modérateur!), ceux-là aussi sont bien trouvés!@+

  3. BJC
    20 février 2009 - 8h20

    Comme toujours, chacun y trouve à redire, chacun est insatisfait…. franchement… pourquoi s’emmerder ? il aurait du se contenter d’augmenter le Smig de 1% comme d’hab, tout le monde aurait été content.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.