Fermer
menu
Théma Emploi et Handicap : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Semaine spéciale emploi et handicap

ChiffreshandicapDu 10 au 16 mars 2008 sur les sites RegionsJob, c’est la semaine spéciale « Emploi et Handicap ». Dans cette rubrique, vous trouverez des offres d’emplois bien sûr, mais aussi des articles sur les priorités en matière de recrutement et de formation des travailleurs handicapés, une interview du responsable de la mission handicap chez KIABI, un zoom sur l’association HECA qui aide à l’intégration des travailleurs handicapés au sein du Crédit Agricole ainsi qu’un gros plan sur le prix OCIRP « Acteurs économiques et Handicap ».

La semaine spéciale ce sont aussi des infos pratiques (avec le lancement de la version mobile du site Handi-CV) et des liens utiles. Enfin, sur PacaJob vous pourrez également regarder une vidéo réalisée par Initiatives TV.

Rendez-vous sur votre région pour découvrir cette semaine spéciale.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Véronique
    10 mars 2008 - 15h21

    Merci pour ces infos, très utiles.
    Mon mari est un travailleur handicapé (Cotorep); je connais assez bien la question; si je peux également être utile pendant cette semaine:
    – en matière de traumatisme crânien et de réinsertion professionnelle, je bénéfie d’une expérience de plusieurs années auprès d’associations, médecins, entreprises. Nourrie d’échanges entre les différents acteurs concernés.
    Je suis à disposition de qui souhaiterait des renseignements et/ou simplement un échange ou une écoute sur toutes ces questions.

  2. Janine Thombrau
    10 mars 2008 - 20h27

    Bonjour…
    Je n’ai pas choisi d’être handicapée….
    Je n’ai pas choisi de me sentir une  » encombrante inutile  » ….
    Je n’ai pas choisi d’avoir une Sclérose En Plaques…
    Je n’ai pas choisi de vivre sur un fauteuil….
    Je n’ai pas choisi d’être transportée en ambulance…. De faire des séances de rééducation deux fois par semaine et d’être transformée en alambic par la chimie des laboratoires…
    Je n’ai pas choisi de ne pas travailler…
    Je n’ai pas choisi de vivre avec une AAH mensuelle de 620,28 Euros
    Je n’ai pas choisi de ne pas avoir le complément de ressources (qui me donnerait un misérable 80% du SMIG) …. Parce qu’il m’est impossible d’habiter seule !
    Je n’ai pas choisi de ne pouvoir circuler librement et seule dans la plupart des rues, vu leur état….
    Je n’ai pas choisi d’être obligée d’être aidée par des tierces personnes pour tous les actes quotidiens de la vie…..
    Je n’ai pas choisi d’avoir  » impérialement  » une allocation mensuelle maximum de 589, 29 Euros pour l’aide de ces tierces personnes, que je dois rémunérer avec… Plus les charges … Ce qui est normal.
    Je n’ai pas choisi que ces » auxiliaires de vie  » ne puissent m’aider qu’une dizaine d’heures par semaine alors que mon état nécessiterait au moins le triple voire le quadruple!
    Je n’ai pas choisi d’être abonnée, à mes frais, à un service de  » téléassistance « .
    Je n’ai pas choisi, comme d’autres qui y sont contraints, d’aggraver le  » trou de la sécu  » en étant hospitalisée ou hébergée dans un centre spécialisé …. Si tant est qu’il y en ait assez….
    Je n’ai pas choisi d’imposer à un proche de ne pas travailler pendant un an pour qu’il devienne un  » aidant familial « ….
    Je n’ai pas choisi de ne plus participer au monde du travail et à une vie active….

    Mensuellement, en plus des dépenses normales de tout citoyen :
    21 Euros de télé alarme + 40 euros de médocs non remboursés +100 euros d’alèses et de « culottes » + 1 euro sur les consultations+ 4 x 20 Euros de dépassement d’honoraires de l’acupuncteur + 8 x 2 Euros de franchise ambulances + 10 euros de franchise médocs… + 20 Euros de mutuelle (l’AAH dépasse de 7 Euros le seuil pour avoir la CMU) …
    Et ce qui me reste pour bien sur payer mes charges, manger … Et pourquoi pas aussi m’habiller… ????

    JE NE JOUE PAS À « COSETTE » ….

    Alors …. Juste 10% des bénéfices de 2007 du CAC 40 pour combler le trou de la sécu.
    Puis les mauvais payeurs (Etat et grosses entreprises) règlent leurs dettes … Et Certainement le problème ne se posera plus!!!!!

    C’est pour tout cela que, malgré mes très grosses difficultés physiques, je manifesterai à Paris le 29 mars et que je soutiens le pacte inter associatif « Ni pauvre ni Soumis ».

    « NI PAUVRE NI SOUMIS » :

    http://www.nipauvrenisoumis.org/

    Amitiés…
    Janine Thombrau

    http://motspourmaux.perso.cegetel.n

  3. Boy Job and Comm
    11 mars 2008 - 11h02

    Ma première pensée en lisant cet article et celui de Véronique sera le Slam de Grand Corps Malade – 6ème sens

    (…) « Votre fils ne marchera plus », voilà ce qu’ils ont dit à mes parents
    Alors j’ai découvert de l’intérieur un monde parallèle
    Un monde où les gens te regardent avec gêne ou avec compassion
    Un monde où être autonome devient un objectif irréel
    Un monde qui existait sans que j’y fasse vraiment attention
    Ce monde-là vit à son propre rythme et n’a pas les mêmes préoccupations
    Les soucis ont une autre échelle et un moment banal peut être une très bonne occupation
    Ce monde là respire le même air mais pas tout le temps avec la même facilité
    Il porte un nom qui fait peur ou qui dérange : les handicapés
    On met du temps à accepter ce mot, c’est lui qui finit par s’imposer
    La langue française a choisi ce terme, moi j’ai rien d’autre à proposer
    Rappelle-toi juste que c’est pas une insulte, on avance tous sur le même chemin
    Et tout le monde crie bien fort qu’un handicapé est d’abord un être humain
    Alors pourquoi tant d’embarras face à un mec en fauteuil roulant
    Ou face à une aveugle, vas-y tu peux leur parler normalement
    C’est pas contagieux pourtant avant de refaire mes premiers pas
    Certains savent comme moi qu’y a des regards qu’on oublie pas
    C’est peut-être un monde fait de décence, de silence, de résistance
    Un équilibre fragile, un oiseau dans l’orage
    Une frontière étroite entre souffrance et espérance
    Ouvre un peu les yeux, c’est surtout un monde de courage
    Quand la faiblesse physique devient une force mentale
    Quand c’est le plus vulnérable qui sait où, quand, pourquoi et comment
    Quand l’envie de sourire redevient un instinct vital
    Quand on comprend que l’énergie ne se lit pas seulement dans le mouvement
    Parfois la vie nous teste et met à l’épreuve notre capacité d’adaptation
    Les 5 sens des handicapés sont touchés mais c’est un 6ème qui les délivre
    Bien au-delà de la volonté, plus fort que tout, sans restriction
    Ce 6ème sens qui apparaît, c’est simplement l’envie de vivre.

    Respect

  4. Renata
    11 mars 2008 - 15h27

    Bonjour à tous,

    Je viens de prendre connaissance de la « Semaine spéciale emploi et handicap ». L’initiative est belle et mérite d’être soulignée.

    Cependant, elle nous rappelle aussi à nos fondamentaux et entraîne avec elle un triste constat : notre civilisation manque tout simplement d’humanité.

    Pour cela il suffit de se poser une question, somme toute banale, nous connaissons pratiquement tous le pourcentage de la population active en situation de recherche d’emploi. Mais, connaissons-nous celui de la population qui est en situation de handicap ET à la recherche d’un emploi ?

    Nous ne devrions pas parler du handicap comme d’un statut particulier ou sujet tabou. Les personnes qui vivent leur handicap, et ce quelqu’en soit sa forme, devraient et doivent faire partie intégrale de notre quotidien. Malheureusement, ce n’est pas encore le cas.

    Je suis toujours aussi scandalisée de remarquer qu’une personne valide puisse garer son véhicule sur une place réservée à l’usage des handicapés.

    A Marignane, pour tous ceux qui ne respectent pas ces règles élémentaires de savoir-vivre, un écriteau a été installé à chaque place portant le logo du handicap pour leur rappeler leur incivilité : « Si vous prenez sa place, prenez aussi son handicap ! »

    Je suis habituellement plutôt modérée et gentille mais il est des sujets qui méritent des révoltes et celui-ci en est un. Merci à notre rédaction de veiller sur nos consciences et de nous apostropher sur les réalités de la vie.

    Bon courage à tous dans ce combat inégal …

  5. FmR
    11 mars 2008 - 15h48

    Renata, merci de ton commentaire et pour répondre à ta question, le taux d’emploi des personnes handicapées est de 40% contre 70% pour le reste de la population. Plus de 200.000 travailleurs handicapés sont actuellement au chômage. J’ajoute une infographie à ce billet pour donner quelques chiffres importants.

6 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.