Fermer
menu

Se préparer aux nouveaux entretiens d’embauche

SepreparerauxentretiensJob-dating, pique-niques, soirées au bar… De nouvelles méthodes d’approche des candidats sont de plus en plus utilisées par les entreprises. Aujourd’hui, la tendance est au recrutement-évènement, qui privilégie la rencontre et la convivialité. La « faute » à la génération Y, plus volatile donc plus difficile à séduire. Les journalistes Jean-Marc Engelhard et Céline Lacourcelle font le point sur le sujet dans leur ouvrage « Se préparer aux nouveaux entretiens d’embauche » et proposent leurs conseils aux candidats qui participent à ce genre d’évènements.

Con-vi-via-li-té !
Malgré son apparent détachement, la génération Y donne une dimension quasi-affective au travail, pourvu que l’entreprise réponde à ses attentes. Les recruteurs l’ont bien compris et multiplient les initiatives. En cassant les codes de l’entretien classique, ils montrent leur volonté de s’adapter à cette nouvelle génération de travailleurs. Aussi, à chaque évènement sa cible : challenges sportifs pour des jeunes diplômés, speeds recruiting pour les commerciaux pressés, tchats pour les profils web… Mais si les méthodes changent et se veulent moins formelles, ce type d’échange ne remplace pas l’entretien d’embauche final. Il a toutefois le mérite de permettre au recruteur de jauger son futur collaborateur et peut déboucher sur une proposition d’embauche pour ce dernier.

Une préparation à repenser
Côté candidats, la Génération Y a beau avoir des attentes différentes, les candidats doivent comme tous les autres se préparer à leur rencontre avec le recruteur. Car finalement, « quel que soit le mode de rencontre, les candidats ne doivent pas perdre de vue que les entreprises organisent ces rencontres pour recueillir des candidatures » rappelle Anne Saüt, du cabinet de recrutement Diversity Conseil. Elle conseille donc aux chercheurs d’emploi de prendre le temps de décoder les attentes de l’entreprise, car le choix d’un évènement plutôt qu’un autre n’est jamais anodin. Ainsi, un tournoi de poker en dira long sur la capacité à convaincre du participant, comme l’entretien collectif mettra en lumière ceux aptes au travail en équipe…
Quel que soit le mode choisi par le futur employeur, le candidat doit donc garder en tête que l’objectif de l’entreprise est avant tout de le tester. Et pour passer cet examen sans encombre malgré sa convivialité apparente, « Se préparer aux nouveaux entretiens d’embauche » propose des conseils d’experts du recrutement, des témoignages et des quizz…

« Se préparer aux nouveaux entretiens d’embauche » de Jean-Marc Engelhard et Céline Lacourcelle, collection « 100 conseils de pros », Express Roularta Editions, avril 2011, 12 Euros, 159 pages.

  • A lire également, le compte-rendu de Hugues Truttmann, qui a été interviewé pour le guide.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Enaco
    14 juin 2011 - 17h26

    C’est pas facile de trouver du travail de nos jour, il y a trop de gens qui recherchent, ou a l’inverse, les recruteur cherchent des gens qui savent tout faire payés au SMIC !

  2. Hugues Truttmann
    17 juin 2011 - 9h26

    à lire également l’itw de Jean-Christophe Anna > http://www.job2-0.com/article-le-re

  3. Eureka
    2 mai 2012 - 12h43

    Avec toutes ces nouvelles méthodes de recrutements, ajoutées à l’angoisse d’obtenir un travail.
    On finit par perdre le nord.
    L’intéligence émotionelle existe, elle n’interesse pas, pourtant à terme…

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.