Fermer
menu

Se lever tard pour travailler mieux

Reveilmatin« A temps de sommeil égal, les grasses matinées permettraient d’être plus productif que les réveils aux aurores… ». C’est la conclusion de l’étude menée par des scientifiques belges et suisses, publiée dans le magazine Science en mai 2009 (vue sur l’Agence Science-Presse). Stupeur, la France qui se lève tôt ne serait donc pas la plus performante ?! Explications…

Pour parvenir à cette conclusion, l’équipe de Christina Schmidt, chercheur à l’Université de Liège en Belgique, a utilisé l’imagerie cérébrale (l’IRM). Le principe est de « mesurer par résonance magnétique l’activité cérébrale », en l’occurrence ici, de deux groupes distincts : l’un se couchant et se levant tôt, l’autre tard. L’objectif du test est d’évaluer la résistance de chaque groupe à la fatigue en mesurant leur performance lors d’une tâche nécessitant de la concentration visuelle. Bilan : une heure et demie après leur réveil, les lève-tôt et les lève-tard sont aussi efficaces les uns que les autres… Mais plus de dix heures après le lever, les couche-tard se montrent beaucoup plus vigilants que les couche-tôt !

Sommeil gettyUne explication toute scientifique : deux processus règlent notre sommeil. « L’horloge circadienne » le synchronise avec le rythme jour/nuit. Et le processus dit « homéostatique » mesure le temps que l’on passe en état d’éveil. Une personne dite du matin sera donc plus sensible à la pression homéostatique que son homologue du soir…

Désormais c’est prouvé (!), l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tard… Un argument de poids à soumettre à votre patron en cas de panne de réveil. Enfin, pour le moment, le travailleur moyen semble plutôt être un couche-tard/lève-tôt qui n’a pas vraiment le choix…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Enaco
    13 juillet 2009 - 9h48

    Ça c’est une étude comme je les aimes! 😀 Et il est vrai que beaucoup de travailleurs se couche tard et se lève tôt, un rythme difficile à suivre… Je comprends mieux pourquoi je ne suis pas au top le matin ^^

  2. Evy
    13 juillet 2009 - 9h50

    Ah bah voilà, être une marmotte, c’est rentable ! Alors je suis fière d’être une marmotte de temps en temps.
    Est-ce qu’en étant de temps en temps une lève-tôt et majoritairement une marmotte, je peux augmenter ma productivité ??

  3. France
    14 juillet 2009 - 10h28

    Pfffiouuuuuuuuu … avec mes pauvres 4 ou 5 heures de sommeil depuis des années, je pense que je dois faire partie des dream team !! 🙂

  4. Véronique
    15 juillet 2009 - 9h14

    Le tout (si l’on est lève tôt) est d’arriver à faire une pause même très courte et là: toujours en forme le soir! 🙂 Je connaissais un -infatigable – manager qui savait dormir 3 minutes… et repartir…

  5. Tendances RH
    15 juillet 2009 - 9h29

    « Dormir 3 minutes et repartir », quelle est sa recette à ce manageur?
    En somme l’essentiel n’est pas dans le temps passé au bureau (acte de présence) mais dans la productivité ou même l’efficience du temps de présence.

9 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.