Fermer
menu

Comment se faire embaucher chez Google ?

CouvimfeelingluckyEmployeur préféré des étudiants, en tête du classement des employeurs les plus attractifs au monde… Google n’a de cesse de faire rager tous les employés de la terre avec ses bureaux ornés de toboggans, de poufs multicolores, de cafétérias géantes, de coins relaxation ou de salles de jeux…
Alors pourquoi pas vous ? Qui ne tente rien n’a rien non ? Maintenant que l’idée a fait son chemin, la question est de savoir comment vous y prendre pour postuler et passer le cap de l’entretien. Zoom sur les méthodes qui pourraient faire mouche.

Tout savoir sur Google…
Tout d’abord, commencez par bouquiner. Le livre de Douglas Edwards sorti en juin 2011, « I’m Feeling Lucky: The Confessions of Google Employee Number 59«  sera votre bible ! De 1999 à Douglasedwards2005, Edwards a été directeur marketing chez Google. Aujourd’hui il blogue sur xooglers.com, un lieu de rassemblement pour les ex-Googlers. Ils y commentent les derniers développements de leur ex-entreprise.
Mais dans son ouvrage dédié au géant américain, Doug Edwards dit tout, vraiment tout : anecdotes sur ses anciens patrons et ses collègues, détails sur la stratégie Google comme sur sa culture d’entreprise… Il y délivre même des secrets du marketing quitte à vexer son ancienne direction. Au final, son témoignage est sans doute l’un des plus détaillé sur la firme de Mountain View (à lire en anglais)…

La méthode « Epstein »
GooglepleasehiremeAutre méthode pour intégrer la firme : qu’elle vous remarque ! Le « Product marketer et digital strategist » Matthew Epstein a misé sur une vidéo décalée où il arbore une moustache vintage devant un décor qui l’est tout autant, le tout sur un site web au nom de domaine explicite : googlepleasehire.me.
Résultat : il a trouvé un job après de 80 propositions d’embauche et des entretiens à foison dans de nombreuses de start-ups de la Silicon Valley. Egalement chez les plus grands noms du web comme Amazon, Microsoft et Google, qui n’a finalement pas retenu sa candidature… Il ne sera pas passé loin !

Se préparer à l’entretien d’embauche
Enfin, le cabinet de coaching américain Impact Interview a répertorié les 140 questions posées par la firme à ses candidats et continue d’en ajouter à sa liste au fil des ans. De la concurrence aux équations mathématiques, tout y passe. Voici un échantillon :
Googleembauchezmoi– « Combien d’accordeurs de piano existe-il dans le monde entier ?
Combien de fois par jour les aiguilles d’une montre se chevauchent-elles ?
En trois phrases, expliquez ce qu’est une base de données à votre neveu de 8 ans.« 
Ou encore :
– « Vous êtes le capitaine d’un bateau pirate et votre équipage va voter sur la façon dont sera réparti l’or. Si moins de la moitié des pirates est d’accord avec vous, vous mourrez. Comment recommandriez-vous de répartir l’or de manière à ce que vous en obteniez une bonne part tout en restant en vie ?« 
Voir le résumé de 20 questions proposé par le JDN et les 140 questions sur le blog d’Impact Interview (en anglais). Bon courage !

Avec tout ça, vous décrocherez peut-être l’entretien ultime qui vous ouvrira les portes de l’entreprise la plus attractive du moment. Et peut-être percerez-vous le secret de Google X ? Véritable zone 51 du groupe où des salariés triés sur le volet planchent sur les projets futuristes top-secrets de Google… Un labo secret récemment mis à jour par le New York Times dont la firme dément l’existence, mais qui contribue à la rendre encore plus attractive.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. jam@
    4 décembre 2011 - 19h39

    C’est un peu le rêve de chacun d’intégré une telle firme, mais franchement ce n’est pas à la portée de tout le monde surtout les questions débiles auxquels il faut répondre.

  2. Gag gle
    7 décembre 2011 - 16h59

    Si on pointe des failles drôles de Google et qu’on se moque d’eux gentiment, on peut avoir des chances d’être embauché? 😉

  3. Martin Djedjes
    8 décembre 2011 - 16h54

    Faut leur donner quoi aux pirates pour ne pas passer à la planche et rester en vie ?

  4. stage en entreprise
    9 janvier 2012 - 11h18

    Il ne suffit pas de faire preuve d’originalité pour espérer se faire remarquer par Google… Par exemple, pour postuler à un poste de Chef de Produit chez Google France, il faut également posséder le profil minimum suivant : bilingue Anglais et Français, Bac+4/5, excellentes qualités relationnelles, solide expérience en gestion de projet et excellentes compétences analytics, plusieurs expériences en marketing, être capable de travailler avec de multiples départements de l’organisation, capacité à travailler à un rythme rapide dans un environnement en constante évolution…

  5. Sarl
    9 janvier 2012 - 14h47

    Beaucoup d’appelés pour peu d’élus. Pas simple d’arrivée jusqu’à un emploi chez eux et je pense que ce n’est pas forcément pour y faire carrière.
    Par contre, cela fait pas mal sur le cv.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.