Fermer
menu

S’amuser au travail est bon pour les salariés et pour l’entreprise

Selon une étude publiée dans le Journal of Vocational Behavior dénichée par le site américain Business News Daily, s’amuser au travail est bon pour l’entreprise. Des chercheurs ont en effet établi un lien direct entre l’apprentissage informel – qui constitue la manière la plus courante d’acquérir de nouvelles compétences au travail et d’améliorer sa performance – et la bonne ambiance au travail.

L’un des auteurs de l’étude, professeur associé à l’Université Penn State Michael Tews, estime que la montée en compétences se fait la plupart du temps au contact des collègues, en dehors d’une « classe » ou d’une session de formation à proprement dite. Mais nul besoin d’organiser des activités amusantes au sein de l’entreprise pour améliorer la performance des salariés. Pour lui, c’est tout simplement la bonne ambiance au bureau qui créé un environnement favorable à cet apprentissage informel, et ainsi à l’amélioration de la performance de chacun.

Des salariés plus proactifs, moins stressés

Les employés travaillant dans des environnements de travail « funs » seraient plus enclins à essayer de nouvelles choses et moins stressés à propos des erreurs qu’ils pourraient commettre. Ainsi, bien que le plaisir soit considéré comme une distraction, il améliore la résilience et l’optimisme des employés, qui à leur tour conduisent à une meilleure gestion des tâches. La bonne ambiance amène renforce également la cohésion de groupe : les collègues travaillent ensemble et ont une propension à l’entraide. « Les collègues apprennent à mieux se connaître les uns les autres, ont de meilleures connexions, et sont plus aptes à s’aider les uns les autres » selon Michael Tews.

Quand le plaisir amène la performance

Pour mener à bien leur enquête, les auteurs de l’étude ont mené une expérience et sondé 206 cadres travaillant dans une chaîne de « restaurants décontractés ». Ils ont voulu savoir si des activités ludiques avaient été pris en charge par leur direction telles que des activités de team building ou des soirées et séminaires, autant d’activités participant au plaisir au travail. Ainsi, les chercheurs en ont conclu que le plaisir au travail a plus d’impact sur la montée en compétences des employés que la création par l’employeur climat favorable à celui-ci comme l’organisation de session de formation, etc.

Mais si la bonne ambiance participe à fidéliser les salariés, elle ne peut régler tous les problèmes liés à la performance au travail et n’est pas la solution à tout : l’amusement peut également impacter négativement la productivité. Ainsi, dans toutes tactiques de management, il y a du bon comme du mauvais mais chaque manager a toutefois le pouvoir de faire du plaisir au travail un levier de performance.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.