Fermer
menu
  • Formation

1 salarié sur 2 ne connaît pas ses droits à la formation

Selon une enquête du Parisien, 52 % des salariés ne connaissent pas leurs droits à la formation. En cause ? Un cruel manque d'informations.

Selon les personnes interrogées, c'est la digitalisation de l'économie qui implique des besoins en formation fréquents. (GettyImages/izusek)

Selon une enquête BVA pour l’institut Visiplus et Le Parisien, 52 % des salariés actifs ne connaissent pas le compte personnel de formation (CPF) et seulement 2 % d’entre eux ont déjà réservé une formation via l’application Mon compte formation. Créé par la loi Avenir professionnel, le compte personnel de formation permet aux salariés de connaître leurs droits à la formation et d’en faire une demande. Problème : visiblement un salarié sur deux ignore qu’il a accès à ces droits et estime ne disposer d’aucune information sur le compte personnel de formation.

À lire également :
Les chiffres clés de la formation professionnelle

Un cruel manque d’information

La principale raison à cela est un manque d’informations. Les salariés ne seraient pas au courant qu’en travaillant, ils enregistrent des droits à la formation. Principaux concernés : les personnes ayant un diplôme inférieur au bac (56 % des personnes interrogées) et les salariés travaillant dans les TPE (64 % des sondés). L’enquête révèle en effet que l’entreprise reste le premier lieu d’information concernant les droits des salariés. Or « il y a une fracture qui n’évolue pas entre les salariés des grands groupes, plus informés et ceux qui travaillent dans de petites structures, note Régis Micheli, fondateur de Visiplus. Et pour cause. Dans les TPE, il n’y a parfois pas de service de ressources humaines et peu de moyens pour dispenser de l’information ».

Seulement 2 % des actifs ont réservé une formation

Seulement 2 % des actifs ont réservé une formation via l’application. Le gouvernement revendiquait 32 000 formations validées. Notons tout de même que l’application a été mise en ligne il y a deux mois à peine. D’autres sites tel que Ma Formation permettent aux salariés de trouver des formations qui leur conviennent.

À lire également :
Formation professionnelle : les heures du DIF sont maintenues

Un besoin pour 44 % des salariés

Le besoin de se former est pourtant un besoin pour presque la moitié d’entre eux (44 %). Selon les personnes interrogées, c’est la digitalisation de l’économie qui implique des besoins en formation fréquents. Selon Le Parisien, ce sont surtout « les jeunes de 18-24 ans (58 % d’entre eux) et les plus diplômés (50 % de diplômés supérieurs au bac) qui expriment ce ressenti. Parmi les formations plébiscitées en 2020, le digital et les langues étrangères (l’anglais surtout) se positionnent en tête (13 %), suivis par le management (10 %) ».

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une