Fermer
menu

Regarder Roland-Garros au travail : faute ou pas ?

Avec le début des Internationaux de tennis de Roland-Garros, la productivité dans les entreprises a des chances de rester bloquée au filet. Après des ponts du mois de mai en série qui ont déjà bien entamé la motivation des salariés, l’appel de la terre battue risque d’être plus fort que l’envie de bosser.

Roland-Garros

Un revers pour la productivité

Chaque année c’est le même rituel, après la quinzaine cannoise pour se cultiver l’esprit, voici celle de Roland Garros qui prend ses quartiers à la télévision. Quand on est au bureau, il est tentant de jeter un coup d’œil aux matches qui se déroulent l’après-midi. Mais si vous cédez à la tentation votre productivité risque d’en prendre un coup… droit. D’autant que les matches de tennis peuvent durer plusieurs heures…

Rappelons d’abord, pour se rassurer, que regarder un événement sportif sur Internet n’est pas synonyme de faute et encore moins de licenciement. Aucun risque de se faire virer en regardant les exploits de Rafael Nadal, Novak Djokovic ou Stan Wawrinka, à moins d’abuser et d’ignorer les avertissements de votre employeur. Même si évidemment vous n’êtes pas censé le faire. « S’il n’existe pas de textes de loi qui interdit spécifiquement de regarder du sport sur son lieu de travail, cela tombe sous le sens » selon une avocate spécialiste en droit du travail. Voilà pour le rappel à la loi, à l’image des compétitions comme la Coupe du monde de football, il est donc toléré de consulter de temps en temps quelques échanges du court central. A condition que votre efficacité au travail n’en subisse pas les conséquences.

Mettez une TV à disposition des salariés

Certaines entreprises profitent d’ailleurs de l’événement pour mettre une télévision branchée sur Roland Garros à disposition des salariés pour qu’ils consultent les scores à l’occasion de leur pause. C’est sans doute ce qu’il y a de mieux à faire car l’autre faute bien plus grave quand on regarde en douce et en streaming les matches de tennis sur son ordinateur de bureau, c’est bien de ralentir tout le réseau de la société.

Les serveurs des entreprises prennent une volée

Regarder la télévision en streaming consomme en effet beaucoup de bande passante. D’après une étude réalisée par la société Ipswitch en 2014, plus d’un tiers des entreprises ont déjà constaté des problèmes de réseau et de serveurs saturés lorsque les salariés regardaient des événements sportifs sur Internet. « Lors de ce genre d’événements, nous constatons à chaque fois un pic de connexions à Internet de l’ordre de 15 à 20%… Pas seulement aux heures de pauses mais également pendant les heures de travail » témoigne Yannick, Technicien Systèmes et Réseaux d’une PME rennaise.

Ne pas provoquer le blocage

Si le débit de la connexion de l’entreprise n’est pas suffisant, les pics de trafics causent notamment de forts ralentissements, voire des bugs. Certaines sociétés bloquent donc carrément l’accès aux sites de streaming en l’occurrence le site de France TV sport sur lequel on peut regarder tous les matchs en live. C’est sans doute la faute la plus grave : si vous regardez Roland Garros au travail, vous risquez de ralentir le travail de vos collègues en plus du vôtre. Et si votre employeur finit par bloquer l’accès au streaming pour cause d’abus vous priverez tout le monde de quelques moments de détente.

Le « Smart Replay », LA solution inventée par une start-up

Comme tant d’autres distractions Roland Garros est donc à consommer avec modération sur votre lieu de travail, vous pourrez toujours vous rattraper le week-end ou le soir ! Quoiqu’une nouvelle solution s’offre à vous si regarder les résumés de matches ne vous suffit pas : « le Smart Replay », un player intelligent, conçu par une start-up et proposé aux fans de tennis par francetvsport. Conçue à la base pour permettre aux joueurs d’analyser l’essentiel de leurs propres matches, celle-ci supprime environ 70% des temps morts des échanges et permet de revoir des matches des courts Philippe-Chatrier et Suzanne-Lenglen en format « mini » avec 3 durées de résumés : 3, 5 ou 10 minutes.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.