Fermer
menu

Rituels de la vie de bureau #1 : la réunion

La réunion vue par les frères coenEn guise de feuilleton de l’été, nous vous proposons jusqu’à la rentrée un petit voyage au coeur des rituels d’entreprise. Réunions, pots entre collègues, pause-café-clope, séminaire, etc. Autant de moments récurrents à partager avec les collègues. Des rendez-vous, qu’on peut apprécier ou redouter mais auxquels il est impossible d’échapper. Premier épisode aujourd’hui avec la réunion.

Souvent quotidienne, hebdomadaire, de crise, entre chefs de services, parfois exceptionnelle, urgente, reportée ou annulée… la réunion est un rite polymorphe qui concentre tous les codes de la vie en entreprise. Un horaire, un sujet défini à l’avance (la plupart du temps), une liste de participants, des invités et un lieu précis.
Voilà pour la théorie, car en pratique une réunion ne sert souvent à rien, fait perdre du temps, génère souvent des conflits et créé plus de problèmes qu’elle n’en règle. Si on y ajoute les rapports de pouvoir, des conflits larvés, des non-dits et malentendus, la réunion peut vite devenir un ring ou s’affrontent les egos et personnalités de collègues à la fois proches et lointains.

La réunionite, un mal français
En France pourtant on adore ça. On a la réunionite aïgue ! Et plus les entreprises sont de taille importante, plus les réunions sont fréquentes et organisées. Cela ne veut pas dire qu’il en ressort quelque chose, mais au moins on a l’impression d’avancer malgré l’inertie des grands groupes. Pour un peu, on croirait fonctionner en « mode projet » en multipliant les réunions-bilans ou les points d’étapes.

Depuis quelque temps tout de même, les choses semblent changer. Les réunions qui déplaçaient les foules sont remises en cause. Par la jeune génération, la Y, celle qui croit tout savoir. La génération Y déteste les réunions (parfois à raison) pour leur inutilité sur le fond.
Sur la forme aussi ça évolue : les conf’call se multiplient, ça évite de se déplacer pour rien et les moyens de communication à disposition permettent des échanges en quasi-face à face. Avec une contrainte de concision et de synthèse qui ne peut être que bénéfique. Les smartphones permettent aussi de garder un lien avec le vrai boulot (celui que personne ne fait pendant que vous usez vos vêtements sur une chaise) et même de traiter ses mails.

De la réunion Prozac à la réunion post-it
Il y a des modes aussi, comme le ScrumMeeting (appelé aussi « réunion post-it »), une version debout et rapide (un quart d’heure) de la réunion quotidienne. Hérité de la méthode agile, le ScrumMeeting (le terme scrum, emprunté au rugby, signifiant  » mêlée « ) permet d’avancer ensemble, de suivre l’avancée des tâches de chacun et d’exposer les problèmes rencontrés. Tout le contraire de la réunion Prozac, typiquement interminable, celle qui vous lessive pendant des heures jusqu’à vous endormir. Heureusement, pour passer le temps, on peut toujours faire un bingo des réunions.

Certains outils eux ne changent pas : pas ou peu de réunions sans présentation Powerpoint, sans prise de notes, sans tour de table, sans prise de becs ou règlements de compte. Il y a des rires et aussi des larmes. Finalement la réunion en entreprise, c’est un peu comme la réunion de famille : on ne peut pas y couper, on y va parfois à reculons, mais des fois, on apprend des choses étonnantes sur les autres.

  • Crédit photo : image tirée du film des Frères Coen « Le Grand Saut ».

Prochain billet de notre feuilleton de l’été la semaine prochaine sur le thème du séminaire d’entreprise.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Apokalypsy
    4 août 2011 - 8h21

    J’aime pas les réunions, on avance jamais avec, on avance pas parce que chacun défend ses idées et intérêts, et ne fait que chercher une autre manière d’achever ses désirs.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.