Fermer
menu
  • Ressources Humaines

RH : comment accélérer un process de recrutement ?

En majorité un recrutement s'étale sur deux à cinq semaines. Mais certains recrutements peuvent aller jusqu'au deux mois si on ajoute les nombreux allers-retours et entretiens candidats. Une procédure trop longue peut nuire à votre entreprise et à votre marque employeur. Comment accélérer un process de recrutement ? Suivez le guide !

Pour trouver le bon candidat sur un poste en CDI, un employeur fait passer en moyenne trois entretiens. C'est déjà presque trop. (GettyImages/AndreyPopov)

Deux entretiens suffisent

Pour trouver le bon candidat sur un poste en CDI, un employeur fait passer en moyenne trois entretiens. C’est déjà presque trop. Au-delà, le processus devient même totalement inefficace.  L’idéal c’est deux entretiens, trois maximum !
Un premier, qui permet d’évaluer les compétences techniques et de revenir sur le parcours du candidat avec le manager et/ou le chargé de recrutement. Un second qui permet d’évaluer le savoir-être du candidat. On peut s’arrêter là. Dans une grande entreprise, on peut ajouter un dernier entretien, plus informel qui permet de rencontrer et de se présenter auprès du DRH et du directeur(rice). Certaines TPE dans lesquelles l’ambiance est très importante, pourront transformer cet entretien en rencontre avec l’équipe pour voir si tout le monde « matche ». Si de prime abord, cela paraît une bonne idée cette situation peut s’avérer délicate voire gênante pour le candidat toujours en plein stress de savoir s’il va être ou non engagé. Contentez-vous de deux entretiens. Si ceux-ci sont bien préparés (questions détaillées et réfléchies), ils suffiront.

À lire également :
Entreprises : d’où viennent vos difficultés de recrutement ?

La cooptation, un levier efficace pour raccourcir les délais de recrutement

La cooptation est un levier efficace pour raccourcir les délais de recrutement. Tout simplement parce qu’elle les raccourcit en amont. De plus, la cooptation permet d’optimiser la qualité des candidatures puisqu’elle fait de vos collaborateurs des ambassadeurs.  Si vous sentez que dans les équipes certains sont prêts à s’impliquer davantage et à prendre le rôle d’ambassadeurs pour votre entreprise, ne vous en privez pas. Cependant, pour être efficace, la prime de cooptation doit être suffisamment intéressante pour que vos collaborateurs aient envie de jouer au recruteur.

À lire également :
RH : 5 conseils pour faire de la marque employeur sans budget

Une annonce claire et précise

Plus l’annonce sera précise et claire plus les candidatures seront naturellement filtrées et plus les candidats qui postulent auront le profil que vous recherchez. Si votre annonce est trop vague vous risquez d’être inondé d’un tas de CV inappropriés. Attention cependant à ne pas rédiger une annonce trop longue qui risque de décourager les candidats. Pour rédiger l’annonce parfaite, faites la relire et corriger par vos collaborateurs qui ont le même type de poste.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.