Fermer
menu

Les recruteurs bientôt formés à la non-discrimination

Dans le cadre de la lutte contre les discriminations, la loi Égalité et citoyenneté parue au Journal officiel du 28 janvier impose aux grandes entreprises et à celles spécialisées dans le recrutement, de former leur personnel chargé du recrutement à la non-discrimination à l’embauche.

A lire : Les discriminations dans l’emploi coûtent des milliards à l’économie française

Une bonne chose pour les recruteurs puisqu’ils pourront apprendre à mener des entretiens d’embauche sans risquer de poser des questions déplacées au candidat, voire légalement répréhensibles. De son côté, cette initiative évitera au candidat le stress de devoir répondre à des questions sur ses origines, son orientation sexuelle, à son âge ou liées à son genre ou sa vie privée, comme c’est souvent le cas pour les femmes (ex : « Avez-vous l’intention d’avoir des enfants prochainement ? »).

A lire : Discrimination à l’embauche : un « panorama inquiétant » en France

Selon l’article 214 de cette loi (L. 1131-2 dans le Code du travail), « dans toute entreprise employant au moins 300 salariés et dans toute entreprise spécialisée dans le recrutement, les employés chargés des missions de recrutement reçoivent une formation à la non-discrimination à l’embauche au moins une fois tous les cinq ans ».

Les cabinets « déjà engagés » selon le Syntec

Selon Wilhelm Laligant, Président du Syntec conseil en recrutement, « cette loi est une bonne chose, mais elle ne changera pas les pratiques des cabinets de recrutement, qui n’ont pas attendu le législateur pour s’emparer de la lutte contre les discriminations. » Pour lui, « tous les adhérents du Syntec conseil en recrutement sont signataires de la Charte du recrutement responsable », rédigée par le Syntec. Cette charte consiste en un engagement tripartite entre cabinets, candidats, et entreprises, et engage les entreprises clientes signataires à la même obligation. La loi leur impose néanmoins une obligation de formation. Les cabinets devront donc pouvoir justifier des formations suivies afin de respecter l’obligation.

A voir : 12 dessins humoristiques contre les discriminations

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.