Fermer
menu

Retraite à 70 ans : est-ce bien raisonnable ?

La retraite à 70 ans vous laisse perplexe ? Nous aussi, alors rien de mieux qu’une revue de web pour décrypter l’actualité du moment : suite au vote de l’amendement par l’Assemblée qui repousse l’âge limite de la retraite, le Sénat vient de valider le 5 novembre 2008 la disposition reculant de 65 à 70 ans l’âge de la mise à la retraite d’office prévue dans le budget de la Sécurité sociale.

  • Après le débat très contesté sur le travail du dimanche, c’est au tour de la retraite à 70 ans de créer la polémique. Pour Rue 89, cette disposition basée sur le volontariat cache une autre réalité : de moins en moins de salariés auront suffisamment cotisé pour prendre leur retraite à l’âge légal, 65 ans.
  • La mesure peut effectivement faire sourire quand on sait que qu’entre 65 et 69 ans, le maintien sur le marché de l’emploi devient rare : moins de quatre personnes sur cent travaillent selon l’étude de la DARES de 2007. L’Observatoire de l’ANPE souligne d’ailleurs dans un rapport de 2006, «qu’à partir de 55 ans, la sortie du chômage se fait le plus souvent vers l’inactivité». La mesure concernerait donc une infime partie desdits seniors.
  • La retraite à 70 ans ? «Une fiction totale» pour la sociologue Anne-Marie Guillemard, experte sur l’emploi des seniors en France. Car l’enjeu est surtout de rendre les conditions de travail plus attractives si l’on veut que les salariés travaillent plus longtemps comme ailleurs en Europe.
  • Toujours dans la fiction mais d‘un autre genre cette fois : la parodie plutôt sarcastique de la bande d’annonce du film «Mensonges d’Etat» sur le sujet des retraites, à écouter sur Liberation.fr
  • En attendant la mise en place de la mesure, des projets concrets ont déjà vu le jour concernant les chercheurs d’emploi de plus de 50 ans : l’opération Senior Competence vise à favoriser le retour à l’emploi des seniors. Une campagne vidéo originale de la Mairie de Paris l’accompagne, visible sur la chaine Dailymotion spécialement dédié à l’emploi des seniors.
  • Autre projet, celui du gouvernement, qui lance une vaste opération «de diagnostics» auprès de onze entreprises volontaires pour établir son catalogue des «bonnes pratiques».
  • Enfin, l’exemple de Randstad est à souligner. Le spécialiste de l’intérim et du recrutement, qui avait déjà fait travailler 14,5% de collaborateurs de plus de 45 ans en 2007, s’est engagé à faire progresser ce taux de 25% d’ici 2010. Un modèle à suivre, mais si l’on prend l’exemple de l’emploi des femmes en France, le chemin sera surement tout aussi long pour les seniors.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Laetizia
    6 novembre 2008 - 18h04

    Non mais franchement la retraite à 70 ans, est-ce qu’on n’aura pas un jour l’occasion de se reposer quand on est encore en bonne santé?
    Déjà qu’on fait des études longues, donc si en plus on doit travailler encore plus lgtps et qu’on enlève les jours de repos des cadres, on va tous finir à l’asile! J’exagère mais un peu de mesure dans ce projet ne ferait pas de mal.

  2. BJC
    6 novembre 2008 - 18h33

    ça frise le ridicule… je sais bien que les crêmes biiiiip nous promettent moins de rides et une peau plus jeune mais les neurones ? et les articulations ? Travailler 50 ans… hé bé ma p’tite dame, j’espère que la tisane est fournie !!

  3. BJC
    6 novembre 2008 - 20h07

    Coinsidence : le premier titre des infos ce soir ? Les élections aux US ? Que nenni ! Les innondations ? non plus !
    Une étude de l’Insee en total rapport avec ton billet Priscilla : aujourd’hui nous sommes plus heureux entre 60 et 70 ans !!!!!! plénitude appelée : le pic du bonheur ! Pourquoi ? parce qu’on a l’esprit plus libre, on ne travaille plus, on pro-fi-te … (pour info : la longévité passe à 77 ans pour un homme et 84 ans pour une femme)
    et vous savez quoi ? la courbe du bonheur est à l’inverse de la courbe des revenus… à 45 ans quand on gagne de l’argent on serait moins heureux qu’à 65 quand on en profite…
    à méditer

  4. Priscilla
    7 novembre 2008 - 9h43

    Dire qu’il va falloir attendre 60 ans pour être heureux, ça va faire long… ! Une étude récente annonçait que 73% des français sont heureux au travail (étude réalisé par Opinion-Way 20 Minutes et En Ligne Pour l’Emploi). J’avoue que toutes ces études me laisse perplexe…

  5. Patricia
    7 novembre 2008 - 14h59

    On ne travaillera pas plus que les anciens, bien au contraire. Les personnes à la retraite ont commencé à travailler à 14 ans voir 16 ans. Rares sont ceux qui ont suivi des études jusqu’à 30 ans. Lorsqu’ils partent à la retraite, ils ont déjà travaillé 65 – 14 = 51 ans. Aujourd’hui, un jeune commence à travailler à 24 ans. Avec une retraite à 70 ans, cela donne une durée de travail de 46 ans, soit cinq ans de moins que les anciens.
    J’ai vu aussi cette étude sur le bonheur. Je me demande ce que l’on appelle « être heureux ». C’est une valeur propre à chacun et donc subjectif. Ce qui me rend heureux est peut être différent de vous. Et je ne crois pas qu’un retraité avec le minimum vieillesse qui a travaillé toute sa vie pour rien, soit heureux.

2 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.