Fermer
menu
  • Salaire

Rémunération : pourquoi et comment utiliser une grille des salaires ?

Donner le bon salaire au bon profil. Voilà, à l’origine, l’objectif des grilles de salaires établies par les entreprises pour instaurer une cohérence de rémunération au sein des équipes.

Également appelée "grille de rémunération", les entreprises se basent sur cette trame pour définir le niveau de rémunération de leurs employés. (Getty Images/wutwhanfoto)

La grille des salaires : qu’est-ce que c’est ?

La grille des salaires se présente sous la forme d’un tableau qui définit les règles de rémunération d’un salarié en fonction de son échelon et de son statut, c’est-à-dire selon qu’il est employé/ouvrier, technicien, agent de maîtrise ou cadre.

Comment est-elle calculée ?

Cette grille de rémunérations est élaborée par l’entreprise et est composée de plusieurs niveaux :

  • Niveau I : salarié ayant peu d’expérience ou débutant
  • Niveau II : salarié ayant de l’expérience, des connaissances ou quelques années d’expérience
  • Niveau III : salarié ayant une expérience reconnue et/ou des compétences pour le poste
  • Niveau IV : salarié disposant d’une bonne maîtrise pour le poste et bénéficiant de compétences acquises pour un poste similaire.
  • Niveau V : salarié ayant un rendement supérieur à la moyenne et ayant de l’expérience et/ou diplôme voire ancienneté dans le poste.
  • Niveau VI : salarié disposant d’une excellente maîtrise du poste et disposant de qualités managériales

Elle est également composée de coefficients.

  • Coefficient ou échelon 1 : maîtrise partielle du poste – elle correspond généralement à la prise de poste d’un salarié sur un métier nouveau.
  • Coefficient ou échelon 2 : bonne maîtrise du poste – autonome dans sa fonction, le salarié possède généralement au moins deux ans d’expérience dans le métier.
  • Coefficient ou échelon 3 : niveau expert – atteint lorsqu’un collaborateur réalise des performances exceptionnelles, ou bien en cas de grande ancienneté sur son poste.

Pour établir ces coefficients, l’entreprise prend plusieurs critères en compte :

  • les salaires moyens de la branche concernée au niveau national
  • le niveau d’études requis pour le poste
  • les niveaux de salaires existants dans la même branche d’activité, mais aussi sur le marché du travail en général
  • le coût de la vie.
À lire également :
Moins d’un Français sur deux satisfait de son salaire

Pourquoi s’appuyer sur une grille des salaires ?

La grille des salaires présente des intérêts et des avantages, aussi bien pour les employeurs que pour les salariés. On sait que la transparence des salaires est un sujet délicat. La présence d’une grille permet aux collaborateurs une meilleure interprétation de leur rémunération, et limite ainsi les conflits possibles, les situations d’injustice, les rémunérations aléatoires, voire les situations de favoritisme.

À lire également :
Transparence des salaires : concrètement, on fait comment ?

S’appuyer sur une grille est aussi, pour un dirigeant, une manière de fidéliser ses salariés et limiter le turnover, en faisant notamment de cet outil un élément de motivation, incitant les salariés à s’impliquer davantage. En effet, en fixant des rémunérations compétitives et en établissant des règles de progression claires, chacun se sentira reconnu et valorisé.

Pour un candidat ou un salarié en veille sur le marché du travail, la grille de rémunération lui offre la possibilité d’avoir une idée précise et chiffrée de sa valeur lors d’un entretien d’embauche.

Peut-on construire sa propre grille de salaire ?

Un employeur peut décider de créer lui-même sa grille de rémunérations. Toutefois, si la convention collective applicable dans l’entreprise est plus favorable à la sienne, celui-ci est dans l’obligation d’appliquer la grille prévue dans la convention.

Un outil qui peut évoluer

Que se passe-t-il si un candidat fait part de prétentions salariales en-dehors de la grille ? Un dirigeant peut-il le recruter avec une rémunération excédant la grille ? L’outil étant une construction interne, il suffira simplement de rajouter une ligne. D’ailleurs, faire évoluer le document pour qu’il colle à la réalité de l’entreprise est bon signe. Une grille salariale se doit d’évoluer pour s’adapter au coût de la vie, à la santé de l’entreprise et à l’évolution des métiers.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.