Fermer
menu
  • Entretien d'embauche
  • Recherche d'emploi

Recrutement : les employeurs misent encore beaucoup (trop ?) sur les compétences techniques

Selon un sondage du cabinet de recrutement Robert Half, les compétences techniques sont celles qui font la différence lors d’un entretien de recrutement pour 31 % des recruteurs interrogés. Le cabinet de recrutement a interrogé près de 504 employeurs sur les compétences qu’ils privilégiaient lors de l’embauche d’un nouveau recruteur. Les soft skills que les recruteurs se vantent pourtant de privilégier ne le sont, en réalité, que pour 9 % d’entre eux.

Les résultats de l’étude sont sans appel : les employeurs s’intéressent surtout aux compétences techniques lorsqu’ils embauchent qu’un nouveau collaborateur. Ils sont donc 31 % à privilégier les compétences techniques suivie de près par l’expérience (28 %). Viennent ensuite le potentiel (20 %), la compatibilité culturelle (12 %) et enfin les soft skills.

Le savoir-être, une notion encore trop négligée

Pourtant les recruteurs expliquent à qui veut l’entendre que les soft skills sont extrêmement importantes. L’importance du savoir-être semble négligée et pourtant « lorsqu’on leur demande pourquoi un recrutement échoue au moment de leur organisation, ils sont 76 % à reconnaître avoir choisi un candidat qui ne s’intègrait pas à l’équipe ». Qu’est-ce qui a crée des difficultés ? Manque d’esprit d’équipe, incapacité à collaborer … bref les soft skills !

L’importance de mieux intégrer les soft skills dans le process de recrutement

Si le CV traditionnel continue d’être un outil très prisé car il donne des indications sur la capacité de la personne à faire des choses, à tout le moins de les avoir fait. Reste le « comment ». Et le « comment » induit de nombreux éléments (ouverture, envie de communiquer, enthousiasme …). Et ces éléments s’ils sont moins mesurables que les compétences techniques, à première vue, sont tout aussi importantes et ils ont un impact pus ou moins direct sur l’équipe et, par extension, la productivité, la relation client et donc … la marque employeur. « L’attitude du candidat et sa personnalité sont des leviers de réussite au sein d’une équipe. Il est donc essentiel pour les recruteurs de prendre en compte non seulement les compétences techniques et l’expérience professionnelle d’un candidat, mais aussi sa personnalité, son savoir-être, etc. Tout miser sur le CV peut se révéler une erreur, les candidats de valeur ou les talents sont ceux dont la personnalité va exacerber des compétences techniques pointues ou/et avérées », confie Dany El Jallad, directeur strategic accounts chez Robert Half.

(sitockphoto.com/M_a_y_a).

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.