Fermer
menu

Les traditions d’afterwork les plus insolites en Europe

« Je n’oublierai jamais la première fois que je me suis assis nu comme un ver sur un banc de sauna avec mon patron. C’était ma première semaine dans une nouvelle boîte, une start-up près de Heidelberg en Allemagne ». C’est par ce témoignage d’un salarié d’origine écossaise que débute un récent article de la BBC sur les coutumes plus ou moins étranges des afterwork professionnels. Pour rappel, l’anglicisme « afterwork » est régulièrement employé en français pour désigner un pot, un apéro entre collègues, après le travail. Pour le salarié écossais qui a partagé un sauna avec son boss allemand, un afterwork avait jusqu’alors toujours consisté à aller au pub pour boire une bière. En France aussi, ces retrouvailles entre collègues à la sortie du bureau sont souvent synonymes d’un verre au bar ou en terrasse.

« Un choc culturel sismique »

C’est sans compter sur l’originalité des traditions de nos voisins ! En effet, comme le rapporte la BBC, en Allemagne, en Hollande ou en Finlande, il n’est pas rare de faire un sauna avec ses collègues. En Finlande, il est même parfaitement naturel d’y voir son patron sans le moindre carré de tissu sur lui ! « La Finlande est un pays très égalitaire. Nous n’avons pas de classes sociales strictes », explique Katariina Styrman, directrice générale de la Finnish Sauna Society (société de sauna finlandaise) à Helsinki. « Il est tout à fait normal d’aller au sauna avec votre patron. C’est un endroit où vous oublier les titres et les salaires ». Une tradition que confirme Finn Tommi Uitto, vice-président de Nokia, selon qui « dans le sauna il n’y a pas de vêtements, il n’y a pas d’ego. C’est seulement vous, vos idées et vos propos. De même pour l’autre personne. C’est donc beaucoup plus humain puisque tout le décorum inutile a disparu ». Nokia dispose ainsi d’un sauna dans chacun de ses trois sites en Finlande. « C’est un fait, conclue Uitto, tout Finlandais qui postule à un emploi dans une entreprise finlandaise s’attend à ce qu’il y ait un sauna ».

On comprend mieux pourquoi, dans ce pays de près de 5,5 millions de personnes, il y a environ un sauna pour deux personnes, la plupart des entreprises ayant leur propre sauna en interne.

Faire des affaires tout nu par – 30 degrés

Si les saunas finlandais prennent soin de réunir les hommes d’un côté et les femmes de l’autre, l’Allemagne, elle, ne s’encombre pas de tant de cloisonnement. Chez nos voisins outre-Rhin, les saunas sont mixtes. Il n’est toutefois pas obligatoire d’y être nu comme chez les Finlandais, et les sauna ne sont pas en extérieur. Un détail qui a son importance quand on connait les températures hivernales de ce pays du Nord.

Par ailleurs, un sauna n’empêche pas de trinquer. Partager un bain de 70° à 100° C. avec des collègues finlandais s’accompagne souvent d’une bière ou d’un jus à siroter « sur la terrasse, en plein air, sans vêtements ». Un moment idéal pour « parler de travail et, parfois, se retrouver avec de bonnes idées avant de retourner au bureau » explique un expatrié à la BBC, avant d’ajouter : « c’est un peu comme aller dans un bar, mais avec moins de boisson et dans un environnement en sueur. C’est surtout agréable en hiver où il peut faire -30 degrés à l’extérieur sur la terrasse. A la fin du sauna, quand vous rentrez à l’intérieur, vous vous sentez vraiment revitalisé ».

Il y a encore quelques années, le sauna était en particulier un lieu pour faire des affaires ou célébrer les succès et les avancées de l’entreprise, plutôt que de sortir dans un restaurant ou dans un bar. Toutefois, ces dernières années, le sauna a perdu de son importance et de sa symbolique, en partie parce que les entreprises finlandaises sont devenues plus globales et que les horaires sont désormais plus serrés. Dommage…

Et vous, quels est votre meilleur ou votre pire souvenir d’afterwork ?

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Annie Versaire
    14 janvier 2017 - 16h25

    Eh oui, ces peuples nordiques ont un rapport au corps et à la nudité bien plus sain que chez nous en France.
    La nudité y est une tenue tout à fait normale, parce que depuis l’enfance ils ont été élevés ainsi. Alors qu’en France on fait dormir les enfants en pyjama et que les parents cachent leur nudité, dans les pays du nord rien de tout cela.
    Dans les lacs aussi on se baigne sans maillot le plus naturellement du monde.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.