Fermer
menu

Quels sont les pays où il fait bon travailler ?

Les expatriés ont tranché : la France n’est pas la destination phare pour vivre à l’étranger, selon une étude réalisée par la banque HSBC. L’Europe tout entière semble d’ailleurs souffrir d’un déficit d’attractivité, même si les émigrés sont finalement rares à vouloir quitter cette terre d’accueil….

Quels sont les pays où il fait bon travailler ?Tout quitter pour vivre à l’étranger. Un choix qui ne se fait pas à la légère. Pour éviter de se tromper, les candidats à l’expatriation peuvent toujours se référer à l’étude Expat Explorer. Réalisée pour la cinquième fois consécutive par la banque HSBC, elle établit le classement des 30 pays où les expatriés vivent le mieux. Et cette année, sur le seul critère économique, le grand gagnant est Singapour, détrônant l’Arabie Saoudite qui dégringole à la 18ème place. Avec 54% des expatriés gagnant un salaire annuel supérieur à 200.000 dollars, la cité-Etat jouit en effet d’une très bonne réputation auprès des expatriés. L’Asie en général a leurs faveurs : la Thaïlande (3ème), Hong Kong (4ème), la Chine (7ème) et le Vietnam (10ème) occupant le Top 10 de l’étude. La Chine devrait encore gagner des places, un expatrié sur trois s’y étant installé déclare avoir augmenté ses revenus de plus de 50%…

Le Moyen-Orient n’est pas en reste : les expatriés vivant à Oman et en Arabie Saoudite sont respectivement 90% et 83% à juger l’économie de ces pays meilleure que dans leur pays d’origine.

La France à la traîne
L’Europe fait pâle figure au milieu de ce classement. La France n’arrive par exemple que 13ème sur le critère de la qualité de vie mais surtout elle touche le fond à la 27ème du classement économique. Et 48% des expatriés jugent que son économie n’est pas satisfaisante. Un ressenti qui s’explique par la crise de la zone euro. Sans surprise, l’Espagne perd aussi une partie de son charme pour les expatriés : 58% estiment que les conditions de vie s’y sont dégradées. Sur le critère de la qualité de vie, la Suisse se place elle à la 8ème position et l’Espagne parvient tout de même à conserver son rang (3ème). Comment ? En partie grâce à son « climat et à sa gastronomie » mais aussi parce qu’elle est « culturellement dynamique », indique HSBC. Les expatriés savourent aussi le modèle allemand. Il faut dire que 23% des expatriés interrogés y gagnent entre 77.000 et 154 000 euros par an, contre seulement 8% en Espagne, souligne la banque.

Malgré les critiques, les expatriés ont bien du mal à quitter l’Europe. La France et l’Espagne sont ainsi des lieux de retraite rêvés : 41% et 32% de retraités s’y dorent la pilule contre seulement 7% en Allemagne…

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.