Fermer
menu

Quelles sont les entreprises françaises préférées des étudiants en 2016 ?

Comme chaque année, Universum a dévoilé les résultats de son grand classement des employeurs français les plus attractifs pour les étudiants en 2016. 43214 étudiants de niveau master issus de 127 écoles de commerce et d’ingénieurs ont été interrogé afin de constituer ce Top 100, pour lequel ils ont répondu à un ensemble de questions sur leur profil, leur expérience, leurs objectifs de carrière et leur attentes professionnelles. Universum leur a par ailleurs demandé de choisir et d’évaluer leurs employeurs préférés, dont le classement est officiellement dévoilé aujourd’hui.

etudiants_jeunesdips

Le luxe, l’aéronautique et la défense en tête

Chez les jeunes d’école de commerce et management, LVMH reste l’employeur n°1, Google prend la 2e place, L’Oréal se positionne en 3e, suivi d’Apple en 4e. Nouveauté cette année : Chanel fait une entrée fulgurante… directement à la place n°5 ! Autant dire que l’entreprise de luxe a bousculé le classement puisqu’en 2015, LVMH occupait déjà la première place mais le groupe était suivi de l’Oréal, Google, Apple et Canal +.
Le conseil en management & stratégie séduit encore plus que l’an dernier pour devenir en 2016 le secteur préféré des étudiants d’écoles de commerce. Au détriment du secteur « mode, accessoires et luxe » qui perd sa pole position et passe second. Communication et Média, Banque, Audit et Conseil, Produit de grande consommation/agroalimentaire et Tourisme font partie des secteurs également très prisés. Parallèlement, le secteur des produits de grande consommation/agroalimentaire (FMCG) est de moins en moins convoité par les étudiants en commerce et management.

Côté étudiants ingénieurs, le Top des employeurs français préférés 2016 ne diffère pas de 2015 : Airbus Group (1er), Google (2ème), Thales (3ème), Dassault Aviation (4ème), Safran (5ème). Seuls changements : Apple progresse de 2 places, Microsoft prend 1 place et Dassault systèmes deux places ; ce dernier rejoignant ainsi pour la première fois le Top 10 des entreprises les plus plébiscitées par les futurs diplômés ingénieurs constate Universum.

L’attirance des ingénieurs pour l’aéronautique et la défense perdure et fait même l’objet d’une légère croissance. Les étudiants sélectionnent ces secteurs en premier choix, bien devant les autres.

Chanel fait une entrée remarquée

Les entreprises du secteur de la beauté et du luxe rencontrent un franc succès dans les écoles de commerce. En témoignent l’arrivée de Chanel cette année aux côtés de LVMH et L’Oréal. Il faut dire que l’entreprise a été « massivement appelée par les étudiants depuis quelques années ». Chaque année, de nouvelles entreprises font en effet leur apparition dans le classement consécutivement aux citations spontanées des étudiants qui mentionnent des employeurs absents de la liste proposée.

D’autres entreprises ont également fait de belles remontées cette année : Adidas group (+12 places) et Carrefour (+ 11 places) dans la filière commerce puis à Banque de France (+17 places), Mazars (+17 places) et Sopra Steria (+16 places) dans la filière ingénierie. Quatre entreprises ont carrément intégré le Top 50 du classement commerce en 2016 : Chanel, BlaBlacar, Printemps et Blizzard Entertainement (développeur et éditeur de jeux vidéo).

Pour Universum, deux types d’entreprises constituent les challengers des employeurs actuels : les starts-up à taille humaine séduisent les jeunes en quête de sens, de challenge et de responsabilités. Elles ont par ailleurs une agilité que les grands groupes n’ont pas ou plus. De leur côté, les entreprises aux marques très fortes commencent à investir sur leur marque employeur. Une double notoriété qui devrait leur permettre de recruter les meilleurs candidats.

Qu’attendent les étudiants de leur futur emploi/employeur ?

Si « avoir un équilibre entre vie professionnelle et vie privée » reste l’objectif de carrière numéro 1 de tous les étudiants, plusieurs nouvelles tendances ressortent de l’enquête Universum :
– Des prétentions salariales moins élevées
– Des ambitions managériales stimulantes
– Des missions « inspirantes »

Légère baisse des prétentions salariales

Cette année, les étudiants s’accordent tous sur un salaire de sortie d’études moins élevé que l’an dernier, pour atteindre le niveau des attentes de l’année 2012. Les commerciaux attendent 2% de moins qu’en 2015 et les ingénieurs 2,2%. Les femmes, dont les prétentions salariales ne cessaient d’augmenter depuis 2012, les diminuent aujourd’hui.

La raison est que les étudiants sont simplement plus réalistes, car connectés plus tôt et mieux au marché du travail. Aussi, ils font la différence entre leur volonté de percevoir un salaire élevé dès la sortie des études et celles d’obtenir des futurs revenus élevés. Ils n’en restent soucieux de voir leur salaire augmenter à plus long terme et tiennent à rester dans un processus d’évolution selon Universum.

Vers plus de leadership

« Être un leader ou diriger une équipe » est sélectionné par de plus en plus d’étudiants depuis 3 ans ce qui en fait en 2016 l’objectif de carrière numéro 2 des ingénieurs. En conséquence, d’autres « envies » perdent en popularité comme « Se consacrer à une cause ou avoir le sentiment que je contribue à rendre les choses meilleures » qui passe 3ème et « Être dans un défi intellectuel ou compétitif » 5ème.

Pour Julie Giraud-Avril, Senior University Relations Manager EMEA chez Universum, « les écoles forment et poussent leurs étudiants à porter une double casquette ingénieur/manager, compétence extrêmement recherchée par les recruteurs. De la même façon, avec cette double casquette, les étudiants des écoles d’ingénieurs viennent challenger les étudiants des Business Schools dans leur pré gardé, ce qui ne manque pas de contribuer au renouvellement des différents environnements académiques et par extension à plus long terme, professionnels. »

Encadrement stimulant et mission inspirante

Plusieurs critères sont primordiaux quand le moment de choisir le futur employeur se présente. « Là où les commerciaux mettent l’accent sur les produits/services passionnants et attractifs, les ingénieurs choisissent l’innovation » constate Universum.

Parmi les quelques nouveaux éléments de motivation influençant leur future recherche d’emploi, les étudiants mettent en avant la nécessité d’un encadrement stimulant et d’une mission/d’une raison d’être inspirante. « Guider ces nouveaux talents, les entourer, se préoccuper d’eux dans leur vie en entreprise mais également à l’extérieur de l’entreprise, deviennent de réelles clés dans le recrutement et la rétention des talents. L’ambiance de travail arrive logiquement en tête des priorités des étudiants quand ils regardent de plus près « les employés et la culture d’entreprise », indique Aurélie Robertet, Directrice Universum France & Benelux. « Une ambiance de travail agréable » est le critère le plus coché par les répondants au sein de cette section.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Convention collective maroquinerie
    31 mai 2016 - 12h12

    Le secteur du luxe est un secteur très dynamique en France et qui recrute également. C’est un secteur qui connait une croissance continue (chiffre d’affaires en valeur et en volume ne cesse de progresser.

  2. Convention collective maroquinerie
    31 mai 2016 - 12h13

    Le secteur du luxe est un secteur très dynamique en France et qui recrute également. C’est un secteur qui connait une croissance continue (chiffre d’affaires en valeur et en volume ne cesse de progresser).

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.