Fermer
menu

Quelles priorités pour les RH dans un contexte de rigueur ?

BarometreliaisonssocialesAprès la crise vient la rigueur, comme l’hiver après l’automne. En 2008, le manque de visibilité avait contraint beaucoup d’employeurs à geler brutalement leurs recrutements. Qu’en est-il aujourd’hui ? Premières tendances avec la 9ème édition du baromètre des ressources humaines, menée par TNS Sofres pour « Liaisons sociales » et CSC.
La crise impacte encore une fois les priorités des professionnels des RH pour cette fin d’année 2011. Selon le baromètre Liaisons sociales, l’heure est en effet à la réduction des coûts : moins de budget pour la formation, moins de temps pour la gestion du personnel et la chasse aux talents… un calcul à court terme qui n’est pas sans risque pour l’avenir.

Réduction des coûts
58% des RRH ont déjà pris des mesures drastiques de réduction des effectifs en 2011 pour anticiper les effets de la crise. Ils n’étaient que 34% à l’avoir fait les deux années précédentes indique le baromètre Liaisons Sociales – CSC. Quant au ralentissement et au gel des embauches, il a été mise en place par deux tiers des recruteurs interrogés.
Autres mesures immédiates pour réduire les coûts : la baisse du budget formation, constatée chez un tiers des services RH européens (soit 11% de plus par rapport à 2010) et le gel des salaires, qui concerne là encore près d’un tiers des employeurs.

Priorité à la RSE et au management de proximité
Outre ces mesures « économiques », le rôle des RH semble aussi se recentrer sur des missions stratégiques comme l’accompagnement des transformations organisationnelles, la gestion des talents et des compétences et le développement de l’engagement des salariés. Cohésion et efficacité font ainsi écho à la limitation des coûts.
Quant aux thèmes de travail prioritaires, les RH sont unanimes pour citer en premier la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et le management de proximité. En matière de RSE, les chantiers sont en effet nombreux et complexes : l’égalité hommes-femmes (en tête pour 80% des répondants), la promotion de la non-discrimination (citée dans 76% des cas) et l’insertion des personnes en situation de handicap.

Améliorer les outils existants
Côté performance, les membres de la fonction RH consacrent l’essentiel de leur temps à appui des managers, l’écoute des collaborateurs, sans oublier la gestion des relations sociales. Enfin, pour améliorer l’efficacité de leurs services RH, les entreprises misent surtout sur une phase d’audit des processus avant d’améliorer les systèmes d’information et SIRH existants. Là encore, il va falloir se serrer la ceinture !

  • Le Baromètre Liaisons Sociales est réalisé dans huit pays d’Europe, contre sept l’an dernier : France, Italie, Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Luxembourg, Belgique et Portugal. Deux tiers des répondants appartiennent à une entreprise de services (68 %), 16 % à l’industrie, 9% au commerce, 6 % au transport et 1 % à la construction.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Pascal Lacroix de CommentRecruter
    9 novembre 2011 - 23h16

    Le sujet de la réduction des coûts dans le recrutement est toujours un sujet difficile.
    Il arrive un moment ou l’on ne peut plus faire baisser une prestation (en internet ou en externe).

    La seule solution est alors d’investiguer d’autres pistes pour essayer de trouver des méthodes alternatives.
    Le tout bien sûr, en mesurant le ROI de ces méthodes (temps passé, nombre de retours, candidatures).

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.