Fermer
menu
Théma Jeunes diplômés : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Comment les jeunes diplômés choisissent leur 1er employeur ?

Comment les jeunes dip’ choisissent leur 1er employeur ? Qu’est ce qui les attire dans une entreprise ? Pour son nouvel ouvrage « #Accélérer ! L’entreprise moteur de la prospérité » qui sortira en janvier 2017, Consult’in France (ex Syntec Conseil en Management) a interrogé des étudiants de grandes écoles et d’universités sur ce qui les motive à choisir une entreprise et à y rester.

Le salaire et la carrière d’abord !

Sans grande surprise, la rémunération et l’évolution de carrière arrivent en tête des préoccupations chez les jeunes diplômés. Ils sont 72% à les placer en priorité des critères les plus importants. De quoi balayer l’idée reçue selon laquelle la génération Y serait une génération moins concernée par le salaire que par la qualité de vie au travail.

« Même si les perspectives de recrutement sont plus favorables pour les jeunes diplômés, il ne faut pas oublier que certains ont dû s’endetter pour financer leurs études et que décrocher un premier emploi bien rémunéré devient alors essentiel pour débuter sereinement sa carrière », explique Daniel Baroin, co-auteur d’#Accélérer, et administrateur de Consult’in France.

Autonomie, la bête noire des entreprises

Mais ces deux critères sont talonnés par la culture d’entreprise (61%), l’autonomie du poste (57%) et l’équilibre vie privée-vie professionnelle (56%). « Ces résultats sont emblématiques des défis que les entreprises vont devoir relever pour séduire et retenir ces jeunes talents. Leur « Promesse employeur » devra donc tenir compte de ces éléments : une rémunération conséquente, mais aussi un job intéressant avec une autonomie réelle, une culture et des valeurs d’entreprise qui remportent l’adhésion », analyse Daniel Baroin. Et dans ce domaine, la France accuse un réel retard en matière d’autonomie des salariés, selon une enquête de la DARES. Pire encore, celle-ci tend à régresser tandis que les tâches répétitives ont tendance à augmenter. Toujours selon M. Baroin, « les entreprises vont devoir faire évoluer leur organisation et leur style de management et expérimenter de nouveaux modes de fonctionnement, moins hiérarchiques et moins contrôlant, si elles veulent répondre aux attentes de cette génération Y admirative des modèles start-up ou de l’entreprise libérée ».

L’international ne soulève pas les foules

A l’heure de la fuite des cerveaux et de la mondialisation des activités, il semblerait que la jeune génération ne soit pas prête à sauter le pas de l’expatriation. 52% souhaitent rester en France, tandis que 48% rêvent de partir à l’étranger avec une préférence marquée pour les destinations anglophones, États-Unis et Royaume-Uni en tête (NDRL : le sondage a été réalisé avant le Brexit).  Un risque réel de pénurie en main d’œuvre qualifiée pour les entreprises de l’hexagone, qu’elles commencent d’ailleurs déjà à ressentir.

Le développement durable fait son entrée dans les critères

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est un concept selon lequel les entreprises intègrent les préoccupations sociales, environnementales, et économiques dans leurs activités et dans auprès de leurs salariés et partenaires. En d’autres termes, c’est la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable.

Selon l’INSEE, la moitié des entreprises de plus de 50 salariés est impliquée dans une démarche RSE. Encore inexistant il y a quelques années, cet engagement influence désormais 14% des jeunes diplômés dans leur choix d’entreprises lors de leur embauche, au point de devenir « une véritable préoccupation pour cette nouvelle génération de diplômés en quête de sens à  donner à leur investissement professionnel » explique Agnès RAMBAUD-PAQUIN, Présidente du Comité DD&RSE de Consult’in France. A bon entendeur…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.