Fermer
menu

PVT : conditions et démarches pour obtenir le permis vacances travail

Le Programme Vacances Travail (PVT), également appelé Permis Vacances-Travail, Visa Vacances-Travail ou Working Holiday Visa en anglais (WHV), permet aux 18-35 ans qui le souhaitent de découvrir un pays et voyager tout en travaillant sur place. Découvrez les conditions pour participer à ce programme d’expatriation.

Aujourd’hui, plusieurs dizaines de pays ont signé des accords bilatéraux afin de mettre en place le Programme Vacances Travail (PVT). Il permet de partir à l’étranger, vivre dans un pays tout en travaillant sur place pour financer son séjour. Chaque année des milliers de jeunes partent ainsi à la découverte du monde.

Destinations ouvertes aux Français

Le cadre de ce programme est précisé, de manière réciproque, par un accord bilatéral que la France a conclu avec quinze pays ou territoires.

À lire également :
Travailler moins et gagner plus : le top 10 des villes du monde

A l’exception de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande, le nombre de participants est limité et fixé chaque année entre les pays participants, et à ce jour, ces quotas s’élèvent à 6 750 pour le Canada, 2 000 pour la Corée, 1 500 pour le Japon, 1 000 pour l’Argentine, 500 pour la Russie, 750 pour Hong-Kong, 500 pour Taïwan, 400 pour le Chili, 300 pour la Colombie et 300 pour le Mexique.

Combien de temps dure un PVT ?

12 mois maximum. Le PVT est généralement non renouvelable, excepté pour l’Australie où l’on peut rester 1 année supplémentaire.

Age requis et âge limite

Pour participer au PVT, il faut avoir entre 18 et 30 ans au moment de la demande de permis/visa. Toutefois, les PVT au Canada et en Argentine sont accessibles jusqu’à 35 ans. Par ailleurs, il ne faut pas être accompagné d’enfant à charge.

Diplômes et expériences

L’avantage du PVT est qu’il ne requiert aucun niveau de diplôme ou d’expérience professionnelle minimum. De même, peu importe le pays où vous souhaitez vous rendre, aucune compétence linguistique particulière ne vous sera demandée à l’inscription.

Passeports

Il faut avoir un passeport valide, dont la durée de validité peut varier selon les destinations. C’est votre passeport, et donc votre nationalité, qui détermine les destinations PVT auxquelles vous pouvez prétendre !

Casier judiciaire

Il faut déclarer ses antécédents avec la justice. Certains pays exigent un extrait de casier judiciaire, d’autres vous soumettent à un questionnaire. Certains cas n’empêchent pas de participer au PVT, d’autres si.

Coût du PVT

Le programme est gratuit pour la plupart des pays, mais dans certains cas, les frais peuvent aller jusqu’à 315 €, comme pour l’Australie notamment.

Ressources minimums à justifier

Si le PVT est gratuit, il faut tout de même justifier de certaines économies sur son compte en banque avant de s’inscrire au programme. Le montant demandé varie d’un pays à l’autre, tandis que certains Etats exigent une preuve de fonds au moment de la demande de permis/visa, alors que d’autres font des vérifications à l’arrivée dans le pays.

  • Australie : 5000 A$, soit environ 3200 euros
  • Canada : 2100 euros
  • Corée du Sud : 2500 euros
  • Japon : 3100 euros
  • Nouvelle-Zélande : 2500 euros
  • Argentine : 2500 euros
  • Russie : pas de montant de ressources financières minimum fixé
  • Hong-Kong : HK$ 25.000, soit environ 2500 euros
  • Chili : 2500 euros
  • Mexique : 2500€
  • Taïwan : 2100€
  • Colombie : les PVTistes doivent attester qu’au cours des 3 derniers mois ils ont eu des revenus bancaires moyens d’au moins 5 salaires minimum mensuels – actuellement COP 3 200 000, soit un montant d’environ 1000 €.

Assurance PVT

Il faut souscrire à une assurance PVT/WHV. Celle-ci est obligatoire dans la majorité des cas, ou vivement recommandée, au vu des frais médicaux qui peuvent être engagés.

Dossier médical

Il faut également attester de son état de santé. Certains pays exigent un certificat médical, d’autres vous soumettent à un questionnaire pouvant donner lieu à une visite médicale.

À lire également :
Voyager, un facteur de réussite professionnelle

Comment faire la demande de visa « vacances travail »

Il faut prendre un rendez-vous auprès du Consulat du pays concerné à Paris et y déposer un dossier de candidature avec les pièces demandées. Vérifiez auparavant si la procédure ne se fait pas également en ligne, comme c’est le cas pour le Canada et l’Australie.

Un certain nombre de pièces justificatives sont demandées pour la constitution du dossier de candidature :

  • Un formulaire de visa
  • La photocopie des pages d’identification du passeport
  • Une photo d’identité
  • Une attestation des ressources financières
  • Une lettre de motivation qui explique les projets sur place et un CV pour le Japon
  • Une attestation d’assurance PVT
  • Un justificatif de domicile du pays d’origine
  • Le justificatif d’achat du billet d’avion aller/retour (ou l’argent nécessaire pour se le procurer)
  • Un certificat médical et un extrait de casier judiciaire peut également être demandé

Aucun justificatif n’est demandé pour l’Australie, mais ils pourront vous être demandés avant de partir, à l’aéroport ou durant le séjour.

Délais d’obtention

Le délai d’obtention d’un PVT peut varier de 2 jours à 8 semaines. A titre de comparaison : le Mexique est le plus rapide dans la procédure et le Canada le plus long à obtenir.

Pour en savoir plus

  • Le site internet dédié aux pvtistes (titulaires du PVT) :
  • Le site généraliste sur toutes les destinations pour le visa vacances travail

Crédit/istockphoto.com:martin-dm

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.