Fermer
menu

Emploi : le projet artistique qui réalise le rêve des sans-abris

Horia Manolache est un photographe de San Francisco, deuxième ville des États-Unis où la population des sans-abris est la plus importante. Armé de son objectif, l’artiste d’origine roumaine a souhaité dépasser les stéréotypes et les préjugés sur les sans domiciles fixe. A partir de leurs parcours personnels et de leurs rêves, il les a transportés dans une nouvelle réalité… le temps d’une photo.

Dans une série de doubles portraits intitulée « The Prince and the Pauper » (Le Prince et le Pauvre, comme le célèbre roman de l’écrivain américain Mark Twain), Horia Manolache a d’abord immortalisé chaque personne telle qu’elle est au quotidien, puis telle qu’elle se verrait si elle avait pu vivre la carrière de ses rêves. C’est ainsi que l’on fait la rencontre de Shad, colonel dans l’armée, Honey, plongeuse scientifique, Mike, archéologue ou encore Tammy, qui se rêve en Miss America.

Homelessness-2

Homelessness-6

Homelessness-5

Homelessness-7

Homelessness-8

Loin du misérabilisme et de la condescendance, la superposition des deux portraits sur fond noir est saisissante et parle d’elle-même.  « Je suis un photographe depuis plusieurs années maintenant, et j’ai toujours cherché à savoir comment aider les gens avec une photo… Avec le temps, j’ai compris que la photographie, à l’instar de l’écriture, pouvait changer les mentalités et résoudre les problèmes. »

Aidé de sa femme, le photographe a lancé une campagne de financement participatif pour financer la création d’un livre de photos, avec lequel il espère changer les mentalités vis-à-vis des personnes sans-abri.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.