Fermer
menu

PowerPoint, un logiciel qui rend stupide ?

La pensée powerpointPowerPoint, cet outil incontournable de présentation visuelle souvent utilisé pour les exposés, conférences ou réunions, est devenu l’ennemi public numéro 1. Surtout depuis que le général américain James N. Mattis a lancé cette formule choc : « PowerPoint nous rend stupide ».
Mais pourquoi tant de haine envers ce logiciel si pratique utilisé « de la maternelle à la Nasa » ? Pour le savoir, il suffit de se plonger dans un ouvrage qui vient de sortir aux Editions La Découverte : « La Pensée PowerPoint : Enquête sur ce logiciel qui rend stupide ». Un livre écrit par Franck Frommer qui critique l’influence néfaste de « PPT » sur notre manière de pensée.

Un discours simplifié
Il y dénonce notamment la « rhétorique des petits points » et la schématisation extrême de la pensée sous forme de slides. « Le champ pour écrire est très limité et il faut résumer sa pensée en quelques mots. Le discours y est donc extrêmement simplifié » explique l’auteur dans une interview accordée à l’Express. Selon la Nasa, l’utilisation du logiciel de Microsoft le plus vendu dans le monde serait même responsable de l’accident de la navette Colombia en 2003. A cause de la multiplication de présentations spectaculaires sur PowerPoint, les experts seraient passés à côté de l’essentiel.

Autre exemple qui prouverait que PowerPoint serait dangereux : l’armée américaine dont le pire ennemi n’est plus les talibans mais bien le vilain petit canard de la Suite Office. « Car il peut créer l’illusion de la compréhension et du contrôle » ajoute Franck Frommer. C’est le cas en Afghanistan où la présentation de l’avenir du pays a inspiré cette phrase au le général McChrystal : « Quand nous aurons compris ce slide, nous aurons gagné la guerre ! ».

Hypnotiser son auditoire
Halte à la Powerpointisation des esprits ! C’est donc le nouveau mot d’ordre à appliquer d’urgence dans les entreprises et partout où les slides font rage…
Car au-delà de l’outil, c’est surtout son hégémonie que Frank Frommer dénonce. Selon lui, on est passé en quelques années d’une culture Word à une culture PowerPoint qui mise plus sur le visuel et le spectacle que sur une argumentation bien construite.
C’est vrai que PowerPoint hypnotise et si finalement c’était son seul mérite : nous endormir pour nous aider à supporter les réunions interminables ?

« La Pensée PowerPoint : Enquête sur ce logiciel qui rend stupide » de Franck Frommer, Editions La Découverte, 264 pages, 17 euros. Interview de l’auteur à lire sur Lemonde.fr. Extraits des premières pages à consulter ici. Et dans un autre genre « Devenez beau riche et intelligent avec PowerPoint, Excel et Word ».

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Wabstemer
    29 octobre 2010 - 11h13

    Un simple powerpoint comme support est plutôt pratique, il faut juste illustrer ses propos.
    Je ne pense pas que dans ce cas précis cela soit néfaste/abrutissant. 🙂

  2. Touline
    29 octobre 2010 - 13h58

    Bien pointé ! Logiciel esbrouffe… donc ?

  3. JANCAP
    29 octobre 2010 - 15h35

    POWERPOINT, UN LOGICIEL STUPIDE POUR CEUX QUI LE SONT DEJA

    Evènement dans le Landerneau du management et de la communication ! Un certain Frank Frommer vient d’écrire un livre, « La pensée PowerPoint », qui n’est pas moins qu’une « enquête sur ce logiciel qui rend stupide ». Le management s’en relèvera-t-il ?

    Comme stupidité, il est difficile de faire mieux ! …en affirmant que PowerPoint rend stupide ! Comme si j’affirmais, dans un livre qui me rendrait peut-être célèbre, que le dictionnaire rend idiot. Un tel exercice de style est tout à fait défendable, la perversité n’ayant pas de limites dialectiques chez l’être humain.

    En fait, PowerPoint est un excellent OUTIL de présentation. On pourrait dire la même chose pour la langue et le langage parlé …ou le rétroprojecteur, le tableau papier ou noir, les pages imprimées ou, plus élaborés, le film, la vidéo, le diaporama. PowerPoint n’étant qu’un outil pour diaporamas très sommaires.

    Par contre, si l’on veut nous démontrer que PowerPoint FACILITE ET AMELIORE, parfois considérablement, LES TECHNIQUES DE MANIPULATION des publics à convaincre (« vaincre un con », excusez cette vulgarité mais c’est souvent le triste objectif de ceux qui ne s’en croient pas…), il est vrai que cet outil permet de réaliser plus facilement de très belles performances, en enfermant le public cible dans un spectacle passif, spécialement élaboré pour lui, dans le but d’obtenir les résultats que l’on escompte. Ce que les spécialistes nomment manipulation mentale par médias interposés, constatée quotidiennement avec la télévision dans les familles.

    Parfois, les résultats dépassent toutes les espérances. L’utilisation intensive de PowerPoint par le management chez France Télécom constitue un exemple flamboyant de réussite par l’utilisation de cet outil neutre, comme vecteur pour manipuler et contraindre …jusqu’à provoquer des suicides.
    On attend toujours que France Télécom porte plainte contre les concepteurs de PowerPoint…

    Plus sérieusement et de même qu’Esope disait que « la langue est la meilleure et le pire des choses », PowerPoint est un excellent outil de communication pouvant avoir les pires effets.
    Fallait-il un livre pour démontrer que PowerPoint est le miroir fidèle de la stupidité et de la perversité de certaines personnes ou organismes qui utilisent ce logiciel ?

    jancap, conseil en communication d’entreprise

  4. julibet
    31 octobre 2010 - 8h24

    Il me semble qu’il existe beaucoup de confusion entre l’homme et sa machine.
    Et aussi besoin de faire la différence entre une ‘présentation’ avec un support en powerpoint et powerpoint tout court. Dommage que les présentateurs semblent manquer une connaissance concernant l’apprentissage des êtres humains.
    Ce n’est pas powerpoint qui rends stupide – c’est la paresse des formateurs qui ne sachent pas enseigner des êtres humains.

  5. Pierre-Antoine
    4 novembre 2010 - 17h57

    Comme dirait Einstein « tout est relatif » !

    C’est ce que je me suis dit, quand mercredi dernier, j’ai entendu sur France Inter l’interview de Franck Frommer par Guillaume Erner dans l’émission Souriez, vous êtes informé (http://sites.radiofrance.fr/francei…).

    Certes, Powerpoint est le logiciel de la communication marketing verticale descendante par excellence. Mais rien n’interdit à ceux qui la reçoivent de l’interroger voire de la contester avec une argumentation solide à la clé.

    Perso, j’utilise ce logiciel depuis longtemps dans le cadre de travaux de groupe ou de formations. En étant créatif on peut bâtir des diapositives très riches et très instructives support d’un échange d’expériences. J’utilise cet outil de manière parcimonieuse et à des moments précis (car je le mixe avec l’utilisation du tableau (noir, blanc), du tableau papier, d’extraits de films…). J’applique la méthode journalistique pour la titraille et pour l’argumentaire : je dis que je vais le dire, je le dis et je dis que je l’ai dit.

    Et puis surtout, j’ai appris à m’en passer, à communiquer sans. En effet, un jour la technologie malgré tous mes efforts a refusé de fonctionner. Heureusement, j’avais le support papier et toutes les notes de mon argumentaire. J’ai fait avec sans que personne ait vent de ma mésaventure, même si au début j’avais les chocottes. Ça m’a servi de leçon.

    Donc tout est relatif. Et si nous sommes idiots, stupides, manipulés face à PowerPoint, c’est peut être que nous le voulons bien : par simple paresse intellectuelle, par exemple.

    @ + Pierre-Antoine

4 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.