Fermer
menu

Qu’est-ce qui stresse les salariés ?

Businessman sinking in heap of documentsLes Editions Tissot ont réalisé un sondage auprès de 1002 salariés pour mieux comprendre les facteurs de stress au travail. Une enquête qui met aussi en lumière la vision paradoxale du stress par les services RH : ils constatent une nette augmentation du stress, mais ne font pas grand chose pour changer les choses.

Les 3 principaux facteurs de stress pour les salariés sont dans l’ordre d’importance :

  • La surcharge de travail (43% des réponses)
  • La pression de la hiérarchie (41%)
  • La peur de perdre son travail (32%)

Des situations professionnelles vécues très négativement pour une majorité de salariés interrogés puisque 65% d’entre eux estiment que le stress est « une mauvaise chose qui leur fait perdre leurs moyens ». Cette pression professionnelle a aussi des conséquences souvent néfastes car pour décompresser, les salariés stressés ont tendance à manger ou grignoter plus, faire la fête, fumer plus que d’habitude ou boire plus d’alcool que de raison. Un tiers des répondants cite tout de même les activités sportives comme un bon moyen pour évacuer le stress professionnel.

Les services RH sont conscients du stress…

Du côté des services RH, le constat sur le stress est aussi très net : 87,2% des 634 professionnels des Ressources Humaines interrogés ont ainsi été confrontés à des problèmes de stress des salariés dans leur organisation. Et plus la taille de l’entreprise est importante, plus les situations de stress sont fréquentes atteignant même les 100% pour les sociétés de plus de 2000 salariés.
70% des services RH ont également constaté une augmentation des situations de stress dans les équipes depuis les 3 dernières années. Une pression qui se traduit d’abord par de l’absentéisme, une dégradation du climat social, des conflits internes plus fréquents, des démissions et des situations de burn-out.

… mais ne font rien pour y remédier

Pour y remédier les services RH misent avant tout sur l’écoute des collaborateurs, un soutien psychologique et un accompagnement professionnel. Mais plus de 16% des RH reconnaissent que face au stress ils n’apportent aucun soutien particulier.

Plus paradoxal, malgré l’augmentation du turn-over lié au stress et la prise de conscience que le bien-être au travail peut contribuer à la performance de l’organisation, les professionnels des RH n’ont pas mis beaucoup d’actions en place. 75,9% n’ont pas effectué de diagnostic sur l’état de stress dans leur structure, près d’un sur deux n’ont pas intégré les risques psychosociaux dans le Document Unique et 70% n’ont pas formé les managers à la gestion du stress. La même proportion n’a pas non plus réalisé d’enquête de bien-être ou de satisfaction.
Pourquoi ? Peut-être tout simplement parce que les professionnels des RH sont eux-aussi en situation de stress. 95% déclarent avoir vécu une situation de stress professionnel au cours des 12 derniers mois. La principale cause étant, comme pour les salariés, la surcharge de travail…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Souad
    29 novembre 2012 - 13h07

    L’employeur n’est jamais parfait, mais il existe des entreprises qui valorisent l’ensemble de ses salariés, il en faut juste savoir où confier sa quête lors de la recherche d’emploi.

  2. Tais
    11 décembre 2012 - 13h03

    Les RH sont pointés mais n’oublions pas que dans beaucoup d’entreprises, c’est la façon de manager les hommes qui est à revoir…

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.